Archives du mot-clé vêtements

Last updated by at .

Le luxe de rue de Julien David

Julien David est un créateur parisien formé à New York et qui a fait son succès au Japon. Aujourd’hui, il propose deux lignes complètes hommes et femmes et vend 40% de sa production au Japon. Et sa nouvelle collection est entre le streetwear et le luxe.
Success and career of a businessman

Nouvelle collection de Julien David

 

La troisième collection masculine de Julien David se veut un mélange des genres entre streetwear et luxe, le créateur à l’esprit ludique et artisanal veut jeter des ponts entre les styles comme il en a jeté entre les continents. Car né à Paris en 1978, il part après le bac vivre à New York et y travaille dans le graphisme avant de suivre les cours de l’école d’art et de design Parsons dont il sort en 2003. Il obtient ensuite un poste chez quelques créateurs célèbres comme Ralph Lauren et Narciso Rodriguez. Puis il se rend au Japon. Ce voyage change alors sa vie. En 2006, il s’installe à Tokyo et crée deux ans plus tard sa société. Il crée en premier lieu des foulards, puis des manteaux pour femmes. Puis il se met aux collections pour hommes.

 

Julien David, de Paris à Tokyo

 

Aujourd’hui, pour sa nouvelle collection, Julien David a composé des silhouettes « relax, loin du corps ». Ses « costumes n’ont ni épaulettes, ni structures pour plus de liberté », a-t-il déclaré à l’AFP. « Une sorte de version street du costume ! », s’exclame-t-il. Tout le style de la collection est là : une sorte de collection de luxe mais relax, détendue, un style de luxe et en même temps un style de rue, du streetwear. Les pantalons sont systématiquement retournés en bas pour donner de la décontraction à un costume en belle flanelle. L’alpaga d’aspect « vieilli » et le velours côtelé donnent un côté décontracté.

Le casting de Julien David

Julien David était il y a quelques jours à Paris pour un casting de rue. Sur le podium il veut des mannequins qui viennent « de la rue » : un casting fait pour avoir « des gens normaux ». N’oublions pas que Julien David est un fan de skateboard. « Les modèles ont l’air street mais en fait tout est très travaillé », a expliqué le créateur qui présente sa troisième collection masculine mais défile pour la première fois. « Toutes les matières proviennent des meilleurs fabricants japonais : dans le nord pour la laine, le centre pour la soie et le sud pour le coton ». La clientèle de Julien David est à la fois jeune et fortunée, du luxe jeune et street.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Hugo Boss dévoile sa collection Printemps-été 2013

On l’attendait … enfin la marque de luxe Hugo Boss dévoile quelques modèles de sa nouvelle ligne de vêtements pour le printemps 2013. Très jeune, comme toujours, Hugo Boss, ça décoiffe!

 

Hugo Boss
Hugo Boss

Hugo Boss : c’est qui le boss?

 

Enfin les adeptes du boss des collections de vêtements de luxe tout en étant très jeunes, vont pouvoir découvrir la collection du prochain printemps. Aux dernières nouvelles, celle-ci a été confectionnée dans des matières légères et raffinées, on s’en doute. Pour les hommes et les femmes Hugo Boss promet de faire des envieux et d’être à la hauteur de sa réputation. Tout en couleur pour les femmes, tout en petites rayures discrètes pour les hommes.

 

Hugo Boss fait toutes les couleurs

 

En effet, le printemps sera coloré chez Hugo Boss. Pour les femmes la marque lance ses robes et ses tailleurs en plusieurs coloris : bleu nuit, le rose poudré et le saumon, parmi bien d’autres. Toutes les couleurs seront disponibles, ou presque, chez Hugo Boss, les femmes seront ravies de choisir la couleur qui leur plaît pour le printemps, pour l’été, pour les soirées, pour le travail, ou pour des balades. Comme à son habitude, Hugo Boss a su viser là où ça fait du bien, là où ça plaît. La mode, la tendance, la jeunesse, la fraîcheur sont une fois encore les thèmes favoris d’Hugo Boss.

 

Hugo Boss : une collection bientôt dans les rayson

 

Les Hommes n’auront rien à envier aux femmes toutefois. Les costumes de première qualité pour les hommes promettent d’être sensationnels, avec des pièces à la taille juste, affinée et parées de fines rayures claires. La collection printemps-été 2013, à peine dévoilée par Hugo Boss, ne sera dans les rayons que dans quelques mois. Il faudra passer l’hiver avant de redécouvrir les couleur, la légèreté et la tendance d’Hugo Boss.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Pülü, une nouvelle marque française du luxe durable

Réunir le luxe et le naturel, tel est l’objectif d’Arnaud et Charlotte Rébuffat, deux Haut-Savoyards qui utilisent des fibres 100 % naturelles dont la prestigieuse laine de guanaco, le lama autochtone de Patagonie, pour créer des vêtements uniques.
pulu-vetements

L’exclusivité du luxe

 

La marque Pülü est fondée sur une fibre exclusive, extraite du produit de la tonte du guanaco, une espèce rare de lama, en Patagonie. C’est lors d’un voyage en Argentine, plus particulièrement en Patagonie que ces deux amoureux de la région ont eu l’idée de la marque. Pülü signifie l’âme, la conscience en langage mapuche. Ils ont voulu mettre en valeur la Patagonie, ils y ont acheté un petit bout de terre, même si leur camp de base est à La Clusaz et que leur toute jeune entreprise de luxe est établie à Metz-Tessy.

 

La fibre qui fait le luxe

 

Ils racontent : « En Patagonie, nous avons eu la chance de faire la connaissance d’une famille, propriétaire d’une estancia [ferme] où cohabitent depuis toujours moutons mérinos et guanacos, espèce de lama rare, protégée par la convention de Washington. Ils possèdent un savoir-faire unique pour traiter la fibre de guanaco. Ils ont développé un processus spécifique pour extraire efficacement cette fibre du produit de la tonte. Ils sont les seuls à savoir faire cela en Amérique du Sud”. La matière première trouvée, ne manquait plus qu’une styliste argentine travaillant avec une éthique écologique et uniquement à partir de fibres naturelles et le projet de vêtements de luxe, mûrement réfléchi, était prêt.

 

Pülü, la nouvelle marque française de luxe

 

Pour le moment les produits Pülü sont uniquement des pulls et accessoires, des étoles et écharpes, confectionnés en Italie. Charlotte et Arnaud recherchent avant tout la qualité pour des produits d’une douceur exceptionnelle, la fibre de guanaco se classant dans les plus nobles et les plus fines au monde, comme le baby cachemire ou la vigogne. Rare donc chère. “elle coûte entre 600 et 700 dollars le kilo”, précise Arnaud. Le résultat ne se fait pas plus attendre, il faut compter entre 600 et 1 090 euros pour les pulls, plus encore pour les accessoires. Pülü confectionne aussi des articles en laine mérinos, à des prix plus abordables. Les produits sont disponibles pour le moment dans la boutique Graphiti, rue du Plâtre à Lyon. Pülu vise le luxe dit du slow wear [moins consommer, mieux consommer]”, et cherche à se faire une place sur le marché très prisé du prêt-à-porter haut de gamme, du luxe durable.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Le nouveau lifestyle du deux-roues urbain : la version 27-37

Une nouvelle tendance se fait jour dans les grandes villes de France et d’Europe : une mode spéciale pour les utilisateurs urbains de moto et de scooter mais aussi les vélos, de plus en plus nombreux dans les centres villes, qui sont attachés au lifestyle.

27-37 est un magasin spécialisé dans la mode pour les propriétaires de deux roues, un lifestyle des plus branchés.
27-37-logo

Le nouveau lifestyle du deux-roues urbain

Avec l’explosion du marché du deux-roues dans les zones urbaines, les usagers concernés prennent conscience de la nécessité de rouler protégé. En même temps, face à une offre essentiellement orientée sport, ces nouveaux motards, cyclistes ou « scootards » des villes se trouvaient fort dépourvus pour recourir à un équipement à la fois technique et mode.

27-37 et le lifestyle deux roues

 

C’était sans compter sur les créateurs du site internet 27-37. « Le select-store online 27-37 propose à cette nouvelle population mobile des équipements dont les critères de sélection intègrent une valeur esthétique en complément des qualités techniques », explique le co-fondateur de 27-37, Rodolphe Pelosse. Et ça plait ! Fini l’arrivée au bureau avec séance de changement de vêtements sur le parking. Aujourd’hui les parkas de scooter proposées par 27-37 sont suffisamment esthétiques pour que l’on puisse les porter sans même faire du scooter. Un nouveau lifestyle. Les pantalons de pluie s’enfilent en 10 secondes maximum et se retirent tout aussi vite. On ne sautille plus pendant des heures sous les yeux amusés des automobilistes un peu moqueurs (ou jaloux ??).

 

27-37 et son lifestyle rend élégants les usagers du deux-roues

 

Les cyclistes urbains sont aussi demandeurs de ces nouveaux accessoires de mode. Ils désirent que les casques et les vêtements de protection soient sûrs mais également esthétiques. Ils optent depuis peu pour des casques de vélo aux looks terriblement tendances.« Si le port du casque à vélo n’est pas une obligation légale en soi, elle risque de devenir une obligation tendance ! », s’amuse le patron de 27-37.

27-37 s’impose ainsi parmi les pionniers de l’intégration de la mode dans l’équipement des usagers du deux-roues. Le lifestyle du deux-roues est né ! « Le site enregistre une forte progression de ses ventes. L’offre est claire, on visualise tout de suite les points techniques : protections aux bras, épaules, ou dos, imperméabilité, résistance au vent, éléments de visibilité. Les photos des produits soulignent l’aspect esthétique des équipements et vous pouvez choisir de très belles parkas à capuche, des doudounes, des pantalons en Softshell (une matière souple, chaude et déperlante), des gants d’hiver mais aussi d’été (à scooter, le gant est d’une nécessité absolue en cas de chute quel que soit le temps !) », résument les fondateurs de 27-37 qui devraient rapidement faire des émules autour de cette nouvelle idée : élégance et protection doivent faire bon ménage pour que les usagers roulent avec le sourire. Un style de vie, un lifestyle.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)