Archives du mot-clé respect

Facebook, vie privée, conservation des données.

Facebook méprise le droit à la vie privée, conserve les données mises en ligne, et en détient les droits. L’info avait fait le tour du monde. Or selon la parlementaire européenne Françoise Castex, la conservation des données pose problème et ne respecte pas le droit communautaire.
facebook et la vie privée

Facebook méprise le droit à la ve privée

Dans une lettre adressée le 10 novembre à la Commission européenne, elle écrit :
« Facebook conserve sur le long terme les données de ses utilisateurs sans que ces derniers ne puissent donner leur consentement explicite à cette utilisation, contrairement à ce que prévoit la directive européenne sur la protection de la vie privée« .
Selon elle, les utilisateurs de Facebook, ceux qu’on appelle aussi les Facebookeurs, ne sont pas assez suffisamment informés des données recueillies, de la finalité de la collecte, des risques et des recours possibles.

Par ailleurs, l’utilisateur renonce à son droit à l’image et à la propriété intellectuelle attachée à ses photos en faveur de Facebook.

Facebook, propriétaire de vos données

Il faut bien dire qu’équilibrer l’étalage de données personnelles et le droit à la vie privée est un exercice complexe. Or le droit communautaire demeure assez préoccupé par les questions d’enregistrement de données, contrairement au droit aux Etats-Unis, plus laxiste sur ce point.

 

En France, c’est la CNIL qui veille tout particulièrement à la gestion des données privées sur Facebook, elle se préoccupe notamment de la conservation de certaines informations après effacement.

Les utilisateurs de Facebook peuvent-ils renoncer à leur vie privée

A présent, la commission européenne à Bruxelles a 3 semaines pour réfléchir à la question posée par Françoise Castex. Bien que basé aux États-Unis, il faut rappeler que Facebook doit respecter la législation communautaire pour ses services proposés dans l’Union européenne, d’autant que les sites locaux sont gérés par Facebook Ireland Ltd, basé à Dublin. La décision aura-t-elle une véritable influence sur le désir des utilisateurs de publier leurs photos et vidéos, leur vie privée sur Facebook?

Crash Paris-Rio : Remontée des corps compromise?

[ad#Patrick.]

Deux juges d’instruction ont adressé une lettre aux familles des victimes du vol AF447, reliant Paris et Rio de Janeiro, signalant que les corps non-identifiables ne seront jamais remontés à la surface : « Nous avons pris la décision de ne pas relever les restes trop altérés afin de préserver la dignité et le respect . »

Cependant, les médecins vont procéder à l’ autopsie des deux corps remontés en fin de semaine dernière. C’est à partir de cette autopsie que l’on pourra déterminer si l’identification est ou non réalisable après deux ans de séjour au fond de l’océan.

Boites noires illisibles?

Selon les juges, l’altération des corps est surtout due au : « choc particulièrement violent, du temps écoulé et du milieu environnant. » Ils ont aussi ajouté que « dans l’hypothèse où l’identification se révélerait impossible, nous estimons que le respect des disparus et de vous-mêmes commande qu’ils reposent en paix dans leur dernière demeure. »

Cependant, les autorités ont signalé l’arrivée des boîtes noires repêchées début mai en France, ce jeudi afin que le Bureau d’enquêtes et d’analyses puisse les analyser.

Ce sera une tâche difficile car elles sont restées 23 mois au fond de l’océan. La lecture des données sera sûrement pénible.