Archives du mot-clé narcotrafiquants

Bumar au service de la lutte contre les narcotrafiquants.

En matière de lutte contre les narcotrafiquants c’est à Washington que tout s’est décidé en faveur de Bumar.

Bumar et la lutte contre les narcotrafiquants

Bumar contre les narcotrafiquants
Bumar contre les narcotrafiquants

Les autorités américaines et hollandaises ont décidé de collaborer afin de lutter avec efficacité contre les narcotrafiquants et leurs moyens financiers démesurés. La partie hollandaise de l’ile de Saint Martin dans les Caraïbes, par le truchement de son ministre de la justice, son excellence Roland E. Duncan, a décidé de se doter de moyens de surveillance, d’observation, de contrôle et d’interception de dernière génération afin de sécuriser et surveiller ses frontières et son espace aérien.

Bumar pressenti par la CIA et les autorités américaines contre narcotrafiquants

C’est après 2 ans de recherches et de travail de prospection que le choix de la Hollande appuyé par les autorités américaines et la CIA s’est tourné vers le groupe polonais Bumar.
Le lieutenant colonel Pierre Dadak et le General Trevor J.Williams, à l’origine de ce projet, ont en effet recommandé les solutions proposées par le groupe Bumar.

La Pologne à travers Bumar s’est dotée de moyens d’écoute, de surveillance et d’interception ultra modernes afin de surveiller côtes et frontières et ainsi maitriser toutes formes d’incursion hostiles. « La Pologne possède une grande expérience de lutte contre le trafic de stupéfiant et notament la proliférations constantes des drogues de synthèse. J’ai rarement vu, dans ma carrière, un tel professionnalisme et une telle intelligence dans la lutte contre le trafic, les policiers polonais font un travail remarquable d’efficacité et d’ingéniosité.

Bumar considéré comme le meilleur partenaire contre les narcotrafiquants par le lieutenant colonel Pierre Dadak

Leur expertise ainsi que le choix du matériel qu’ils utilisent les placent à la pointe de l’efficacité : le ratio moyens/résultats est l’un des meilleurs au monde » nous dit le lieutenant colonel Pierre Dadak. Pour ce qui est de la surveillance de ses frontières terrestres et maritimes il ne faut pas oublier que la Pologne de par sa position géographique est une porte d’entrée vers l’Europe. La Pologne devait s’équiper en conséquence et être à la pointe de la technologie pour préserver la sécurité de ses frontières. Le choix du groupe Bumar nous est venu naturellement. Les solutions sont très efficaces, la technologie choisie est ultra moderne, mais surtout très fiable, c’est une technologie et un savoir faire maison donc totalement maitrisé. La fabrication est – elle aussi – entièrement réalise en Pologne. Le conseil, la formation et le service après vente de Bumar respectent les plus hauts standards mondiaux en matière de savoir faire et matériels de lutte contre les narcotrafiquants.