Archives du mot-clé Mouammar Kadhafi

Last updated by at .

Lybie : Seif al-Islam Kadhafi sera jugé en septembre

Seif al-Islam, le fils du dictateur lybien Mouammar Kadhafi, sera jugé sur sa terre natale à Zenten en Lybie, lieu de sa détention depuis son  interpellation en novembe 2011.

Lybie : Les charges retenues contre Seif al- Islam

Le ministre de la Justice en Lybie, Ali Achour, avait déclaré en Avril que le Seif al-Islam serait jugé pour corruption financière, meurtre et pour viol. La Cour pénale internationale (CPI), quant à elle, a lancé un mandat d’arrêt contre lui pour des crimes contre l’humanité perpétrés durant la révolte qui a conduit à la chute puis la mort de son père.

Lybie : peur d’un procès inéquitable

Les avocats de Seïf al Islam ont déclaré être préoccupés par l’éventualité que leur client ne jouisse pas d’un procès équitable en Lybie. En effet,  le fait qu’il soit considéré par de la majorité de la population en Lybie comme étant une figure dirigeante centrale du régime de Mouammar Kadhafi risquerait de porter préjudice à Seïf al Islam. D’autant plus qu’au vu des chefs d’accusations, l’accusé est certain du risque de peine de mort en cas de procès en Lybie. Il a soutenu que « Je n’ai pas peur de mourir, mais si on m’exécute après un tel procès, alors appelez cela un meurtre ».

Lybie : Seif al- Islam requiert un jugement CPI

Cette peur d’un procès inéquitable en Lybie a conduit Seif al-Islam à saisir la CPI pour son jugement.  Il  a expliqué que « la seule solution pour que la Lybie et les Libyens obtiennent justice est que la CPI juge cette affaire de manière juste, impartiale et indépendante ». Il est convaincu qu’ « il n’y aura pas non plus de vérité si des témoins encourent la prison à vie simplement pour avoir témoigné en ma faveur. » Pour sa part, les autorités en Lybie ont contesté la compétence de la CPI en mai et M. Baara justifie que « Durant les investigations, il n’y a eu aucune intervention de la CPI « .

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Qui veut la peau de l’héritier de Kadhafi : Saif Al Islam Kadhafi ?

Saif Al Islam Khadafi est introuvable, son père Mouammar Kadhafi mort à Syrte le 20 octobre 2011.

ou est Saif Al Islam Kadhafi ?

Mouamar Kadhafi mort sous les balles des rebelles : Ou est Saif Al Islam Khadafi ?

Les rebelles de Misrata, arrivés à Syrte ont eu raison du guide la révolution libyenne retranché dans la ville de sa naissance parmi ses ultimes fidèles.

Mouamar Kadhafi mort c’est 42 ans de pouvoir terminés dans la violence la plus extrême qui annonçait cette issue fatale. Le dernier tour de scène de Mouamar Kadhafi en Europe était un effet supplémentaire du déséquilibré dont le régime a commis les attentats les plus meurtriers contre l’occident avant le 11 septembre 2011.

Mouamar Kadhafi mort : capturé ? blessé ? tué ? d’après le CNT, et Saif Al Islam Khadafi ?

kadhafi mort
kadhafi mort

Le CNT a réussi à piéger Kadhafi lors de la prise de sa ville natale Syrte, mais il serait aussi mort après un raid de l’OTAN, tandis qu’une deuxième équipe (?) l’aurait achevé pris entre deux feux. Le CNT dit tout et son contraire.

D’autres sources indiquent que Kadhafi aurait été touché au coeur du combat qui faisait rage à Syrte, blessé à la tête il aurait succombé à ses blessures.

En réalité, il n’en est rien. Il ne fait aucun doute que Kadhafi a été lynché à mort puis abattu comme un chien d’une balle dans la tête. Ce n’est pas le fait historique de sa mort qui doit heurter, car Kadhafi est un meurtrier aveugle et sans pitié, qui n’a pas hésité à faire abattre des milliers d’hommes (avec des avions français aussi), mais la façon dont il est mort est absolument écoeurante : un soldat digne de ce nom se croirait déshonoré – quel que soit son drapeau – d’infliger un tel traitement à son pire ennemi. (Lynchage de Kadhafi : Attention ces images sont extrêmement violentes et non censurées)

Kadhafi mort comment ? Saif Al Islam Khadafi présumé mort…

Le sous-directeur du CNT a officiellement « déclaré la libération totale de la Libye », les rebelles de Misrata paradent sur des pick-up noirs, font accomplir des volutes aux tourelles de leurs canons et sont rebaptisés « coalition révolutionnaire de Tripoli », bientôt forces armées de Libye.

Les rebelles de Misrata ont présenté le corps de Moamar Kadhafi et de son fils Mouatassim dans la chambre froide d’un marché, tels deux trophées de chasse, aux libyens venus constater la mort symbolique et physique du dictateur.

Surpris par sa capture d’après Aljezeera, Kadhafi aurait été pris vivant transféré à un autre groupe de combattants et serait mort à la suite de ces blessures. « L’on ignore s’il est décédé naturellement de ses blessures ou si le second groupe de combattant l’a achevé. » déclarent la plupart des médias voulant ménager le public.

Abad El Madjid, cadre du CNT prétend que Kadhafi a tenté de fuir de Syrte par un convoi pilonné par les forces de l’OTAN – dont un Mirage français précise le ministre de la défense Gérard Longuet – il aurait été blessé aux deux jambes, se serait réfugié dans une conduite d’égouts, mais aurait été débusqué et transféré par une ambulance pour recevoir les premiers soins mais décédé des suites de ses blessures. En réalité comme le révèlent les images ci-dessus l’ambulance a probablement servi de corbillard à Kadhafi mort.

Kadhafi mort, l’objectif militaire de l’OTAN est rempli : Saif Al Islam Khadafi peut-il rester en vie ?

Les circonstances exactes de la mort de Kadhafi  évoluent au gré des locuteurs, chacun voulant s’attribuer ce fait d’arme marquant la « fin de la guerre en Libye » comme le prétend Berlusconi. Probablement lynché et achevé d’une balle dans la tête, la mort de Kadhafi est un objectif militaire secret de l’OTAN qui va bien au delà de la résolution 1973 de l’ONU destinée à protéger les populations de Benghazi. Semble qu’à l’épreuve des faits la notion même de protection des populations civiles stipulée dans une résolution de l’ONU devienne une invitation au (intime l’ordre du) changement de gouvernement. En effet, protéger une population civile du gouvernement qui l’administre c’est dénier toute légitimité à un régime. En d’autres termes, l’appui aérien visant la protection des populations civiles est devenu, à l’épreuve du feu, un euphémisme du droit d’ingérence. L’Otan voulait Kadhafi mort ou vif, il s’agissait d’un objectif militaire.

La Chine et la Russie on largement été dupés au Conseil de Sécurité à la faveur de la bataille de Libye ; Kadhafi mort il est à craindre qu’ils se révèlent désormais inflexibles s’agissant de la Syrie.

Kadhafi mort : Qui aura la peau du dernier des Kadhafi, Saif Al Islam Khadafi ?

Kadhafi mort, il emporte aussi dans son silence le détail de ses relations avec certains dirigeants occidentaux ; plus spécialement soulagé par l’annonce de sa mort, Berlusconi avait des raisons d’être pressé de se réjouir et de déclarer à l’emporte pièce « La guerre est finie » comme l’expliquait Citizenkane.fr : silvio berlusconi couvre la fuite du terroriste senoussi auteur de l’attentat du dc 10 d’uta.

D’autres, plus discrets, mais copieusement enrichis pour nier pendant 10 ans le lien entre les attentats et les services libyens ont des raisons de se réjouir que Kadhafi mort appartiennent au passé et à l’oubli.

kadhafi mort "la guerre est finie" Berlusconi
kadhafi mort « la guerre est finie » (les ennuis aussi)

« Le corps de Saïf Al Islam Kadhafi n’a pas encore été retrouvé » telle est la formule consacrée par une presse qui ne peut douter que l’orphelin le plus dégourdi du Guide de la révolution, Roi des Rois d’Afrique, serait entrain de passer de vie à trépas, tout en livrant procurations et codes d’accès aux 200 milliards de dollars exfiltrés par Kadhafi en dehors de Libye. Vers qui et sous la procuration de quel mandataire ? Ces fonds en déshérence profiteront-ils aux libyens maintenant Kadhafi mort ? Rien n’est moins sûr.

Saïf El Islam sera t-il retrouvé comme Kadhafi mort, ou simplement muet ? Aura t-on monnayé – dans l’ombre – le silence ou la vie du dernier des Kadhafi ? Silence contre silence, valise contre valise : A qui profite le silence des Kadhafi ? Le CNT aurait repéré Saif Al Islam Kadhafi en fuite vers le Niger, Etat qui a déclaré qu’il respecterait la légalité internationale or, l’orphelin de Kadhafi mort, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émanant de la Cour Pénale Internationale depuis le 27 juin se trouve, par suite,  recherché par Interpol : le salut de Saif Al Islam Kadhafi est dans la fuite ou la reddition à Interpol via Niamey. Issu d’une jeunesse dorée et désoeuvrée, le fils de Kadhafi, Saif Al Islam Kadhafi, a tout de même obtenu la libération des infirmières bulgares, permis l’indemnisation des familles de victime de l’attentat du DC 10 de Lockerbie, favorisé la signature de différents contrat d’armement avec la France et tissé de (solides ?) amitiés en Occident.

Kadhafi mort, Saif Al Islam Kadhafi en fuite, vive la Libye libre !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Libye : Echec des négociations à Bani Walid

Les négociations qui ont pour but d’obtenir un abandon pacifique des combattants pro-Kadhafi au sud-est-de tripoli en Libye, ont échoué et sont terminées.

Les négociations de la dernière chance en Libye

libye
libye

Ces négociations, entreprises depuis plusieurs jours par l’intermédiaire de chefs de tribus de Bani Walid, visaient une reddition pacifique des pro-Kadhafi. Elles ont échoué dans la soirée.

C’est ce qu’a indiqué hier le chef des négociateurs des nouvelles autorités. C’est dans cette ville, située au sud-est de Tripoli, que pourrait se cacher Saadi, l’un des fils de Kadhafi.
Quant à savoir si cet échec va provoquer une attaque de leur part, « je laisse le commandant (des forces anti-Kadhafi) gérer le problème », a indiqué le négociateur.

À Tripoli, le «ministre» de l’Intérieur du CNT, Ahmed Dharrat, a estimé que Bani Walid serait «libérée aujourd’hui (hier) ou demain (aujourd’hui)», sans expliquer pourquoi les combattants ne semblaient pas avoir l’intention de respecter la consigne du CNT.

Libye : Ultimatum après la fin des négociations

Toutefois, le CNT a lancé un nouvel ultimatum aux partisans de Mouammar Kadhafi pour la reddition de leurs derniers bastions et les combattants anti-Kadhafi se préparaient à attaquer l’un des derniers bastions du leader déchu, hier, après que les négociations pour la reddition de la ville ont échoué.

« Nous avons donné une semaine à Syrte, Bani Walid, Djoufrah et Sabha. Cet ultimatum ne signifie pas que nous ignorons ce que font les partisans de Mouammar Kadhafi. Nous surveillons tout », a déclaré Moustafa Abdel Jalil, président du Conseil national de transition libyen.

La ville de Bani Walid, fidèle au leader libyen en fuite Mouammar Kadhafi, va tomber « dans quelques heures » entre les mains des forces du nouveau régime, a affirmé un porte-parole local du CNT, issu de la rébellion en Libye.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Mouammar Kadhafi: Wanted dead or alive

[ad#Elyatel 468×60]
La tête de Mouammar Kadhafi vient d’être mis à pris. En effet, l’ancien guide libyen est activement recherché dans son propre pays.

1,7 million de dollar offert à celui qui attrapera Mouammar Kadhafi

kadhafi
kadhafi

Une récompense de 1,7million de dollars à laquelle s’ajoute une offre d’amnistie, C’est  ce qui attend l’heureux élu qui capturera  Kadhafi, mort ou vif.

Irrité par les bravades du Guide de la révolution, le Conseil national de transition libyen a décidé hier d’offrir une récompense d’1,7 million de dollars pour la tête de Mouammar Kadhafi. « Les membres du cercle rapproché de Kadhafi qui le tueront ou le captureront auront l’amnistie garantie par le peuple », a indiqué le président du CNT, Moustapha Abdeljalil.

Conscient que seule la capture de l’ex-dirigeant libyen signera la fin de la rébellion, le CNT veut aller vite. Même si le territoire libyen est désormais « à 90 % ou 95 % » sous le contrôle de la rébellion, certains bastions demeurent aux mains des pro-Kadhafi..

Mouammar Kadhafi a diffusé un message

Il faut dire que même si les rebelles ont pris le contrôle de Tripoli dont le bunker de Bab Al Azizya, le colonel Kadhafi n’a rien perdu de sa faconde malgré la chute de sa forteresse au sud de Tripoli.

En effet, même si  l’ex leader libyen demeure toujours introuvable, il est parvenu à faire diffuser un message sonore dans la nuit de mardi à mercredi dans lequel il appelait les Libyens « à nettoyer Tripoli des rebelles ». I l a ainsi qualifié sa fuite de « retrait tactique » et a raconté « je me suis promené incognito, sans que les gens me voient et j’ai vu des jeunes prêts à défendre leur ville ».

Mais ses jours sont comptés et une chose est sûre : Kadhafi, c’est fini, le Guide ne montrera plus la voie à personne en Libye ; c’est une longue ère de 42 ans qui s’achève bien pitoyablement.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Libye : Mouammar Kadhafi n’est pas la cible de l’Otan ?

[ad#Elyatel 468×60]

Les attaques militaires de l’Otan n’ont jamais eu pour objectif de viser le Colonel Mouammar El-Kadhafi


Mouammar Kadhafi
Mouammar Kadhafi

C’est ce qu’a déclaré publiquement le responsable de la diplomatie américaine.

Harold Koh, conseiller juridique du département d’Etat, annonce qu’il est formellement interdit par la loi internationale d’assassiner directement un chef d’Etat étranger. Or, Mouammar Kadhafi est reconnu comme leader de la Libye.

Les « règles d’engagements » de l’ Otan stipulent qu’aucune de leur frappe n’a pour objectif de frapper ou d’assassiner des individus, explique M. Koh en réponse aux questions de la sénatrice démocrate Jeanne Shaheen.

Une affirmation démentie par le régime Libyen qui rappelle les conséquences des attaques stratégiques menées par l’Alliance au début du mois de mai dernier. Ces frappes ont entrainé le décès des proches de Kadhafi dont son plus jeune fils ainsi que trois de ses petits enfants. La porte-parole du régime Libyen les qualifie de « tentative délibérée d’assassinats » à l’encontre de Kadhafi et toute sa famille.

Libye : Position de la CPI Mouammar El-Kadhafi cible militaire ?

Le régime Libyen dénonce la décision de la CPI comme une « couverture pour l’Otan qui a essayé et tente encore d’assassiner Kadhafi ». En effet, la Cour Pénale Internationale a lancé récemment, un mandat d’arrêt international pour crime contre l’humanité à l’encontre du leader Libyen, son fis Seif Al-Islam et le chef du service de renseignement  Abdallah Al-Senoussi.

Après quatre mois de conflit  armé, le mandat arrêt est soutenu par Américains et Européens. Ce qui n’est pas le cas de l’ Afrique du Sud qui, par le biais de son président de la République Jacob Zuma, affirme être «  extrêmement déçu » par la CPI à deux jours du sommet africain qui se tiendra en Guinée-Equatoriale. Un sommet particulièrement tendu pour étudier de près les foyers de tension en Afrique.

 

Libye : l’Union africaine reproche à la France d’avoir armé la rébellion


Jean Ping, président de la commission de l’Union, a déclaré : « Il existe le risque d’une guerre civile, le risque d’une partition de l’Etat », en sorte que la France est montrée du doigt pour avoir crée en Libye un risque de somalisation du conflit. Cette accusation portée contre la France fait le jeu de Mouammar El-Kadhafi

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Huit navires libyens coulés par l’Otan

[ad#Patrick.]

Huit navires de guerre des forces du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi ont été coulés par des avions de l’Otan. Les attaques se sont déroulées dans les ports de Tripoli, Al Khums et Sirte dans la nuit de jeudi à vendredi, selon un communiqué émanant de l’Alliance atlantique.

Afin de protéger les populations civiles de Libye et les forces de l’Otan en mer, ce dernier n’avait pas d’autre choix dans la mesure où les forces pro-Kadhafi avaient de plus en plus recours à la force navale.

Selon l’amiral Russ Harding, commandant adjoint de l’opération Protecteur unifié de l’Otan en Libye, l’Otan s’attaque uniquement à des cibles de nature militaire.

Attaque des forces de l’Otan

Selon les déclarations du porte-parole du régime de Kadhafi : « Quel que soit le navire touché, il s’agit clairement d’un message envoyé par l’Otan aux compagnies maritimes internationales pour qu’elles n’envoient plus de bateaux en Libye. »

De son côté, le porte-parole de l’Alliance a justifié son attaque en affirmant que : «le placement de mines et le recours croissant à la force navale pour l’armée de Mouammar Kadhafi perturbait l’acheminement d’aide humanitaire absolument nécessaire, tout en mettant en danger les forces de l’Otan  », et d’ajouter : « Cette évolution de la tactique des forces pro-Kadhafi a également démontré une claire intention d’attaquer les forces de l’Otan. »

Ainsi, afin de prouver qu’il protège les populations civiles, l’Otan a procédé à une opération soigneusement planifiée et coordonnée. Ainsi, l’amiral Harding a insisté : « Tous les vaisseaux ciblés la nuit dernière étaient des navires de guerre, sans usage civil. »

De plus un pétrolier qui était sensé ravitailler les forces loyales au colonel Kadhafi a été intercepté.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)