Archives du mot-clé marc touati

Last updated by at .

Une fiscalité contre l’ immobilier

Dans ses analyses et dans son livre, dont nous rendions compte dans une précédente édition, Marc Touati pointait la fuite en avant vers toujours plus de fiscalité en France. L’UNPI va dans son sens pour l’ immobilier.
immobilier

L’UNPI pour l’ immobilier

 

L’UNPI, c’est l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI). Selon elle, il existe en France un matraquage fiscal qui dissuade les Français d’investir dans l’ immobilier. Et c’est pourquoi elle tire la sonnette d’alarme. La fiscalité excessive nuit selon elle à l’investissement immobilier, à l’économie et donc à l’argent des Français.

 

Immobilier sous la droite et sous la gauche

 

Si le « matraquage fiscal » pourrait être pire avec un gouvernement de gauche, il est déjà, comme le soulignait Marc Touati, et pour l’UNPI, très excessif en France, y compris sous la droite. Elle dénonce ainsi le passage cette année des prélèvements sociaux de 13,5% à 15,5 % (contre 1,1% en 1991), la TVA applicable aux travaux effectués dans les logements qui est passée de 5 % à 7 %, et la hausse du taux normal de TVA de 19,6 % à 21,2 % en octobre 2012. Ces mesures sont principalement dues aux deux plans de rigueur du gouvernement Fillon au deuxième semestre 2011pour respecter les objectifs de déficit budgétaire.

 

Immobilier plus taxé

 

Jean Perrin, le président de l’Unpi, précise : «Les revenus fonciers sont donc déjà plus taxés que les revenus du travail ou ceux de capitaux mobiliers». Or selon lui, pour lutter contre la pénurie de logements, il demande une baisse de la fiscalité des revenus fonciers, le rétablissement d’un abattement de 15% sur les revenus fonciers, l’instauration d’un amortissement des immeubles acquis par les particuliers sur 30 ans et le plafonnement de la hausse de la taxe foncière. Car la fiscalité selon Perrin, pénalise ceux qui investissent à long terme dans l’ immobilier.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Marc Touati : « Quand la zone euro explosera (2e partie)

Nous étudiions dans notre édition d’hier, les analyses de Marc Touati, économiste réputé, sur les problèmes de la zone euro. Revenons aujourd’hui sur le scénario d’un écroulement de la zone euro, non souhaité par l’auteur.
marc-touati

La zone euro face à la Chine et aux Etats-Unis

 

Selon Marc Touati, les partis protectionnistes de droite et de gauche « suggèrent une fermeture des frontières financières et l’établissement d’un contrôle des changes ». Il rappelle cependant que « 70% des emprunts d’Etat français sont détenus par des investisseurs étrangers… » Et c’est là qu’intervient la Chine, car « les pays européens en difficulté seront contraints de faire appel à des chevaliers blancs. Ou « jaunes », plutôt… La Chine pourrait investir le vieux continent, financièrement et économiquement. Un scénario qui forcerait toutefois les Etats-Unis à réagir… La crise provoquée par un éclatement de l’Union monétaire serait aussi synonyme de troubles sociaux » et de chômage massif des jeunes.

 

Empêcher la zone euro de sombrer

 

Là encore, selon Marc Touati, « rien n’a été fait pour répondre en profondeur à la crise, et notamment pour restaurer une croissance forte ». Il estime que « la Banque centrale européenne doit racheter des dettes souveraines directement et abaisser à 0,5% ou moins son taux directeur, afin de favoriser une décrue de l’euro à 1,15 dollar, son niveau d’équilibre. » Aujourd’hui la situation qu’il décrit est celle d’un « open bar » selon son expression, en prêtant aux banques de la zone euro à un taux dérisoire sur trois ans, [alors que] ces dernières rechignent toujours à mettre ces liquidités bon marché au service de l’économie…. « Or, sans croissance, [ajoute-t-il] on ne s’en sortira pas…

 

La zone euro et la croissance

Mais la question est là, avec une croissance faible depuis vingt ans, que peut faire la France et la zone euro? Pour Marc Touati il faut que « l’Union monétaire et ses pays membres [réalise] des investissements d’envergure, en mettant l’accent sur les NTE et les NTA (nouvelles technologies de l’énergie et de l’agroalimentaire). » Il rappelle par exemple que l’Europe avait déjà raté le coche des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication). Et plus précisément, en France, il pense qu’une réforme profonde de l’économie est nécessaire. Et il n’hésite pas à dire « à l’image de ce qu’à fait l’Allemagne il y a dix ans ». Marc Touati est clair également sur deux points : réduire les dépenses publiques et la pression fiscale. « Sinon, ce sera la spirale négative… » dit-il. Autant dire que Marc Touati ne trouve pas de solution chez les candidats, qui font la course dans l’autre sens, en grande partie sur pression d’une opinion en grande partie antilibérale. Pour Marc Touati, « le débat est au ras des pâquerettes. Ils ne discutent que de sujets subalternes et ont pour principal programme économique soit la réforme de la prime pour l’emploi, soit la création de postes d’enseignants. Ce n’est pas avec de telles « mesurettes » que l’on va s’en sortir…

Pour Marc Touati « la France est victime du syndrome du pouf. Notre pays est sous perfusion, avec des protections, des aides, des subventions en tout genre. Ce matelas de sécurité fait figure de pouf : il amortit le choc, mais il favorise la somnolence, et s’en relever est difficile… En effet, du fait de l’envolée du poids de la dette, les aides vont peu à peu se tarir, ce qui va briser toute velléité de reprise. » Marc Touati annonce alors, non pas le scénario du pouf, mais du plouf.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Marc Touati : Quand la zone euro explosera (1e partie)

Directeur associé d’Assya, économiste bien connu, maître de conférences à Sciences Po, Directeur Général Adjoint chargé de la Recherche Économique et Financière de la société d’investissement Global Equities, Marc Touati sort un nouvel  ouvrage: « Quand la zone euro explosera », éditions du moment.
marc-touati
Par Muzan

Marc Touati économiste

Dans des interviews à la presse et à des sites spécialisés il revient sur certains points précis de son livre et de la situation actuelle. A noter également que Marc Touati fut, il y a quelques années, l’un des rares économistes médiatisées à tirer la sonnette concernant la dette de la France et de la zone euro. D’autres économistes au contraire la négligeaient au motif que tel était le principe du crédit. C’était ne pas voir la crise larvée de l’Europe depuis des décennies et la difficulté de la construction européenne.

 

L’analyse de Marc Touati sur la zone euro

 

Ainsi, selon Marc Touati « la zone euro n’est viable que si elle devient une zone monétaire optimale, avec un budget fédéral intégré, une harmonisation du marché du travail et des conditions fiscales et réglementaires. Les autorités ont éteint l’incendie de 2008-2009 dans l’urgence, évitant ainsi une réédition de la crise de 1929, mais elles ont laissé la crise de la dette revenir dans la plupart des pays membres de l’Union monétaire. » Il enfonce le clou lorsqu’il dit « En réalité, nous avons vécu quarante ans de crise larvée… Au lieu d’avoir une approche pragmatique, les autorités conservent une approche dogmatique. Dommage… »

 

Et si la zone euro éclatait?

 

Pour Marc Touati il s’agirait alors d’une catastrophe économique. Il explique : « Rien que le remplacement des pièces et des billets, ainsi que la refonte des systèmes informatiques engendreraient un capharnaüm, qui durerait deux ans. Une sortie de la zone euro se traduirait par une flambée des taux d’intérêt, tant celui de la dette publique que le coût des emprunts des ménages. S’ensuivra un cercle vicieux, avec croissance en berne, explosion du chômage et des déficits…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)