Archives du mot-clé Ligue Arabe

Last updated by at .

La Syrie s’attaque au Maroc : Meurtre à Alep et message de condoléances du Roi du Maroc

Il est des crimes méprisables commis par des Etats qui ne peuvent être passés sous silence.

Le dernier en date est celui que vient de perpétrer, le 04 décembre 2012, le régime honni et sanguinaire de Damas en assassinant le Consul Honoraire du Royaume du Maroc de la ville martyre d’Alep.

La Syrie s'attaque au Maroc
La Syrie s’attaque au Maroc

La Syrie s’attaque au Maroc

Feu Mohamed Aladine Kiali, de nationalité syrienne, a été froidement abattu à la sortie d’un hôtel restaurant Alepi alors qu’il était accompagné d’amis.

Bien que ce crime ignoble ait été imputé par le régime de Bachar El Assad à des terroristes, tous les éléments objectifs laissent à penser que se serait une réponse, mieux une menace, de la part du régime syrien, à la réunion des amis du peuple syrien qu’abritera le Royaume du Maroc  le 12 décembre prochain.

Ce même régime syrien s’était déjà, par la voix de son représentant à l’ONU, attaqué verbalement à Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et avait menacé de se porter allié au régime algérien pour soutenir le Polisario.

De plus le régime syrien avait réagit très violemment lorsque se tenait à Rabat une réunion arabe pour soutenir l’opposition syrienne et qui  avait décidé de suspendre la Syrie de la Ligue Arabe, en faisant attaquer le siège de l’Ambassade du Maroc par des Chabihet, des barbouzes armés pro-régime.

Condoléances du roi du Maroc

Suite à ce meurtre inqualifiable, Sa Majesté Le Roi Mohammed VI a transmis, le 06 décembre 2012, un message de condoléances à la famille de la victime dans lequel il « exprime aux membres de la famille du défunt et, à travers elle au peuple syrien, sa grande tristesse et émotion, ainsi que sa forte condamnation de cette agression criminelle abjecte » et réitéré le « soutien permanent » du Royaume du Maroc au peuple syrien.

Un acte qui est totalement en contradiction avec les prescriptions de l’Islam, de toutes les religions célestes, des valeurs humaines et des idéaux démocratiques.

Dans son message à la famille du défunt, le Souverain marocain a également renouvelé « le soutien permanent du Maroc au vaillant peuple syrien, pour la réalisation de ses aspirations légitimes à la liberté, la démocratie et la dignité ».

Enfin, on ne peut taire le fait que nombre de services de sécurité occidentaux font état d’une préparation d’attaques aériennes au gaz sarin par l’armée syrienne d’Assad contre le peuple syrien.

Une utilisation d’armes chimiques considérée comme un crime scandaleux aux conséquences désastreuses et qui pourrait conduire le Président syrien et nombre de ses fidèles devant le Tribunal Pénal International pour crime de guerre ainsi qu’une réponse forte de la communauté internationale.

A noter que le peuple syrien est en conflit armé contre le régime du Président Al Assad depuis début 2011 ; un conflit qui a fait plus de 41.000 morts depuis cette date et des centaines de milliers de réfugiés installés dans des camps en Irak, au Liban, en Turquie et en Jordanie pour la très grande majorité d’entre eux. Les autres s’étant exilés dans des pays européens, arabes ou en Amérique du Nord.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 7.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)

L’ONU exige l’application du plan de paix de Kofi Annan

Le secrétaire général des Nations unies a invité le gouvernement de Bachar-al-Assad à mettre en oeuvre sans tarder le plan de paix de Kofi Annan.
kofi-annan

Exécuter dans l’immédiat la plan de Kofi Annan

Vu que Damas a accepté le principe et qui prévoit le retour de l’armée dans les casernes, Ban Ki-moon lors d’une visite au Koweït a exhorter vivement dans les faits ces engagements.

« C’est un premier pas important qui peut mettre un terme à la violence et aux effusions de sang et permettre aux populations qui souffrent de recevoir de l’aide », a ajouté le chef de l’Onu, qui a prôné un dialogue politique afin de répondre « à terme aux aspirations légitimes du peuple syrien ».

Un cessez-le feu dans le plan de Kofi Annan

Par ailleurs, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe sont réunis à Bagdad pour examiner les moyens d’appliquer la plan Annan. Etant  suspendue de la Ligue l’an dernier, la Syrie a déclaré qu’elle ne se sentait pas engagée par les décisions de l’organisation panarabe.

Les autorités de Damas, confrontées depuis un an à un soulèvement qui a fait plus de 9.000 morts, selon les Nations unies, ont dit accepter le plan de paix en six points de Kofi Annan, qui prévoit notamment un cessez-le-feu et l’ouverture d’un dialogue politique mais n’exige pas le départ du président Bachar al Assad.

Réactions internationales sur plan de Kofi Annan

Les Etats-Unis ont accueilli avec prudence l’annonce que la Syrie avait accepté ce plan de paix et de sortie de crise, appelant le régime du président Bachar al-Assad à prouver sa bonne foi en prenant des mesures «immédiates».

Et la Chine a dit ce mercredi espérer que le régime de Damas et l’opposition syrienne respecteraient leurs «engagements» dans le cadre du plan de sortie de crise de l’émissaire international Kofi Annan.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Violence en Syrie : la Russie demande une trêve

La Russie a appelé son allié en Syrie à accepter dans l’immédiat  une trêve quotidienne humanitaire suite à des combats meurtriers lundi avant l’aube.
russia-russie

Ce qui a conduit la Russie à monter au créneau ?

Depuis le début de la révolte (15 mars 2011) en Syrie, les combats considérés comme les plus importants et les plus proches des centres de sécurité ont eu lieu lundi 19 mars à Damas.

Selon le président de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane. Mazzé, les affrontements ont eu lieu non loin des services de renseignements, des bâtiments gouvernementaux et les ambassades d’Inde et de Grèce qui est un quartier très important de la capitale syrienne. Il a aussi  affirmé que des tirs étaient entendus dans les quartiers de Barzé et de Qaboun, en périphérie.

Pour une fois que la Russie réagit !

Suite à ces affrontements donc, la Russie a pour la première fois depuis le début du conflit a appelé le régime de Bachar Al-Assad  et les groupes armés à accepter immédiatement une trêve quotidienne humanitaire afin de permettre au CICR l’accès aux blessés et aux civils qui doivent être évacués ».

Le régime syrien réclame pour sa part la mise en place d’un cessez-le-feu, que l’opposition dépose les armes en échange d’une amnistie, et que les pays voisins bloquent tout transfert d’armes à l’opposition.

Une évolution dans la position de la Russie !

Dans cette déclaration publiée à l’issue d’une rencontre entre le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le chef du CICR Jakob Kellenberger, la Russie a aussi « souligné la nécessité d’assurer l’accès du CICR à toutes les personnes détenues en Syrie à la suite des actions de protestations ».

Cette « évolution dans la position publique de la Russie », selon les États-Unis, intervient au moment où les cinq experts mandatés par l’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, sont arrivés à Damas afin de négocier la mise en place d’une mission d’observation.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Syrie: la réponse aux propositions de Kofi Annan très attendue

Au lendemain de la découverte d’une charnière à Homs, le président de la Syrie, Bachar al-Assad doit donner aujourd’hui  sa réponse aux propositions de médiation de Kofi Annan.
kofi-annan

Des propositions concrètes de la part de Kofi Annan

L’ancien secrétaire général des Nations Unies et maintenant émissaire de L’ONU et de la Ligue arabe avait révélé qu’il avait présenté au président syrien « une série de propositions concrètes » pour régler la crise en Syrie.

Il avait précisé que ses entretiens dans la capitale syrienne étaient centrés sur la nécessité «d’un arrêt immédiat des violences et des meurtres, d’un accès aux organisations humanitaires et d’un dialogue».

Syrie : entre visite de Kofi Annan et massacre à Homs

Bachar al-Assad s’est jusqu’ici montré inflexible et les violences continuent. En effet, les Comités locaux de coordination, qui animent la mobilisation antirégime sur le terrain, ont appelé à une journée de deuil mardi à travers la Syrie, après la découverte d’une cinquantaine de corps de femmes et d’enfants carbonisés, égorgés ou poignardés à Homs (centre), un « massacre » attribué par des militants aux forces gouvernementales et par la télévision officielle à des « gangs terroristes ».

L’opposition a appelé à une « intervention militaire internationale et arabe urgente » alors qu’au Conseil de sécurité de l’ONU, les chefs de la diplomatie des Etats-Unis et d’Europe d’une part et de la Russie de l’autre continuaient d’afficher leurs divergences sur la situation en Syrie.

Obligation pour la Syrie d’accepter les propositions de Kofi Annan ?

« Les corps d’au moins 26 enfants et 21 femmes ont été retrouvés dans les quartiers de Karm al-Zeitoun et Al-Adawiyé, dont certains égorgés, d’autres poignardés, par les chabbiha », les milices pro-régime qui participent à la répression.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé le président Assad à agir « dans les jours prochains » pour répondre aux propositions de l’émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe, Kofi Annan, pour mettre un terme aux violences.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Kofi Annan attendu en Syrie sur fond de pessimisme

Kofi Annan est attendu samedi 10 mars à Damas où il sera accompagné par l’ex-ministre palestinien des affaires étrangères Nasser Al-Qidwa.
kofi-annan
Par Plg

Une tâche difficile pour Kofi Annan

La mission qu’entamera  mercredi, l’«émissaire conjoint de l’ONU et de la Ligue arabe sur la crise en Syrie» et ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan,  offre une chance de négocier au moins un cessez-le-feu en Syrie au moment où la communauté internationale est à bout de ressources pour mettre fin à un an de violences, estiment diplomates et experts.

Kofi  Annan passera  d’abord en Egypte, au Caire pour rencontrer  le chef de la Ligue Nabil al-Arabi avant de rejoindre  Damas samedi  en évoquant  que ce serait une tâche difficile  et défi ardu.

 Kofi Annan, le meilleur espoir pour la stabilité de la Syrie

Kofi Annan a défini son mandat de façon large dès sa première conférence de presse avec en priorité la cessation des heurts, des combats et bombardements  qui jusqu’ici ont fait au moins 7.500 morts en Syrie, ensuite apporter  l’aide humanitaire et enfin, trouver une solution pacifique pour résoudre la crise.

Pour l’International Crisis Group, « ses chances sont minces mais il représente aujourd’hui le meilleur espoir » d’une solution négociée, un espoir qui « ne doit pas être gâché ».

Kofi Annan émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe

Pour Richard Gowan, de l’Université de New York, « Annan est mieux placé pour faire valoir la protection des civils en Syrie parce qu’il a exprimé des doutes sur la Libye ». Mais son problème, ajoute-t-il, est qu’il représente à la fois l’ONU et la Ligue arabe, deux institutions elles-mêmes divisées entre interventionnistes (Arabie saoudite, Qatar) et attentistes.

Kofi Annan a des atouts: une stature d’ancien secrétaire général de l’ONU (1997-2006), des talents de médiateur et des prises de position critiques envers la guerre du Golfe et l’intervention de l’Otan en Libye qui lui valent d’être considéré comme un interlocuteur honnête, y compris par les alliés de Damas.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Syrie : la Russie toujours inflexible à l’ONU

Alors que le bilan s’alourdit de jour en jour en Syrie, la Russie  est de plus en plus intransigeante  en annonçant qu’elle mettrait son veto à toute résolution de l’ONU pour mettre fin aux violences en Syrie qui ont fait mercredi au moins 59 morts.
russia-russie

Tout projet de résolution est inacceptable pour la Russie

En effet, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est à nouveau réuni  et n’est pas parvenu à un accordà huis clos mercredi après-midi pour discuter du projet de résolution arabo-européen sur la Syrie.

La Russie, qui dispose d’un droit de veto au Conseil, a déclaré mercredi qu’elle considérerait comme « inacceptable » tout projet de résolution allant dans le sens d’une exacerbation du conflit. « Si le texte proposé mène à une aggravation du conflit, nous le considérerons comme mal venu et nous nous opposerons à son adoption », a déclaré l’ambassadeur russe à l’ONU, Vitali Tchourkine.

La Russie opposé à toute décision unilatérale envers la Syrie

La Russie a clairement exprimé son opposition à toute sanction unilatérale contre la Syrie ainsi qu’à toute pression demandant la démission du président syrien.

De leur côté, les Etats-Unis ont exprimé leur soutien explicite au plan de la Ligue arabe, qui demande à M. Assad de céder le pouvoir à son vice-président.

La Chine et la Russie sur le même longueur d’onde ?

La Chine, également membre du Conseil de sécurité, souhaite par ailleurs voir « une solution appropriée à la crise syrienne, dans le cadre de travail proposé par la Ligue arabe », a déclaré Li Baodong, représentant permanent de la Chine auprès de l’ONU.

La Chine tout comme la Russie s’oppose fermement au recours à la force, à toute pratique visant à entraîner un « changement forcé de régime », et à toute action du même genre qui violerait les objectifs et les principes de la Charte de l’ONU ainsi que les normes fondamentales qui président aux relations internationales, a-t-il souligné.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)