Archives du mot-clé école

Intel et BIC redessinent l’éducation en France

Intel participe au lancement de la solution BIC Education en France. BIC et Intel font entrer la France dans l’ère de l’éducation numérique avec une ardoise numérique innovante pour renforcer les bénéfices des nouvelles technologies dans l’éducation.
intel pays émergents BIC

Qu’est-ce que la solution BIC Education – Intel?

 

Fruit d’une réflexion entre Intel, BIC et la communauté éducative, la solution BIC Education innove pour amener les bénéfices du numérique dans les écoles primaires. Simple d’utilisation, l’ardoise BIC Tab* offre les avantages du numérique et de l’écriture grâce à l’intégration d’un stylet ergonomique. Par ailleurs, en apportant aux enseignants la possibilité de créer leurs propres contenus, de pouvoir suivre individuellement les enfants et de mesurer leurs progrès, la solution BIC Education s’inscrit dans la vision d’Intel d’une éducation renforcée par le numérique.

 

BIC et Intel : l’éducation numérique

 

Finies les veilles ardoises et les vieux concepts de notre enfance. Les parents devront s’habituer aux gadgets de leurs enfants. Pour les enseignants, cette solution BIC Education donne la possibilité de créer facilement leurs propres contenus, de partager des documents, de bénéficier d’un large éventail d’applications scolaires et d’un système de suivi du travail des élèves en temps réel pour une pédagogie personnalisée. Pour les élèves, l’attrait d’une ardoise devenue numérique, facile d’accès et d’utilisation grâce à un stylet ergonomique adapté à leurs mains. Chaque ardoise BIC Tab* est pourvu de ce stylet, et avec lui l’écriture à la main est ainsi mobilisée et renforcée, tout au long des premiers apprentissages à l’école. Une solution éducative innovante pour promouvoir un enseignement plus interactif, attractif et créatif

La pédagogie participative d’Intel et de BIC

Pour Intel, la solution BIC Education répond au besoin d’une pédagogie participative et différenciée avec la possibilité d’adresser différents groupes au sein d’une même classe avec un contenu adapté aux enfants. Par ailleurs, la possibilité de créer facilement une multitude d’exercices, de pouvoir suivre individuellement les enfants et de mesurer leurs progrès, favorise l’acquisition des apprentissages fondamentaux pour tous. Les élèves bénéficient ainsi de la combinaison avantageuse d’usages manuscrits et numériques pour l’apprentissage de l’écriture et des autres matières. Pour les enseignants, le partage et la simplicité d’utilisation se placent en maîtres mots grâce notamment au logiciel pédagogique dédié BIC Connect intégré invitant à la création et à l’innovation. Par un service de formation à la solution BIC Education lors de l’implantation au sein des écoles, son appropriation est facile. BIC et Intel mettent le numérique au service d’un plus grand partage des connaissances.

Création d’Ecole Sup’ Paris : BTS et DEES en Alternance

L’Ecole Sup’ Paris vient d’être créée. L’Ecole a été créée par l’association de 3 personnalités : Jean-Daniel Uzan, professeur de philosophie et directeur pédagogique d’une école de BTS depuis 5 ans, Cécile Hazan, diplômée d’HEC et gestionnaire de patrimoine et David Brauman, entrepreneur et investisseur spécialiste du monde de l’entreprise

logo-ecole-sup-paris

Ecole Sup’ Paris : les formations

– Diplômes Bac + 2 et Bac +3
– BTS et DEES en alternance
– Spécialisations proposées : Commerce, Gestion, Immobilier, Comptabilité, Management

L »Ecole Sup’ Paris est idéalement située : rue du temple, à deux pas de République et en plein cœur du marais.

Ecole Sup’ : une école en alternance

EcoleSup’ met un point d’honneur à placer ses étudiants en entreprises grâce à un réseau d’entreprises extrêmement vaste acquis grâce :
– aux réseaux des anciens élèves d’HEC toutes promotions et toutes sections confondues auquel Cécile Hazan a accès
– aux réseaux d’entrepreneurs partenaires de David Brauman
– à une équipe commerciale dédiée à la recherche d’entreprises pour les étudiants

Enfin l’équipe dirigeante coache elle même les étudiants à l’ Ecole Sup’ Paris pour leurs donner les meilleures chances en entreprise et aux examens.

Ecole Sup’ : spécialisation du BTS

L’Ecole présente par ailleurs une vision différente du BTS autour de trois axes stratégiques :
1/ la préparation aux concours passerelles des grandes écoles de commerce est incluse à la formation au BTS et sans aucun frais. Ceci permet aux étudiants d’EcoleSup’ Paris de s’ouvrir d’autres horizons et notamment ceux des diplômes Bac +4 et bac +5
2/ proposer aux étudiants une école différente : qui subventionne les études de ses meilleurs éléments après leur passage en école de commerce, qui rend l’engagement associatif obligatoire, qui accompagne au jour le jour ses étudiants pour la réussite de chacun à l’école et en entreprise, qui récompense les meilleurs élèves par des week-end ou des ordinateurs portables…
3/ des professeurs et intervenants de grand qualité

– www.ecole-sup- paris.fr

– Contact pour inscriptions et entretiens à l’ Ecole Sup’ Paris : 01 81 808 808

Plus de vacances à la Toussaint

Ce sont les enfants qui vont être contents! Vincent Peillon lance sa première réforme de l’éducation avec quatre jours de plus de vacances à la Toussaint.
vincent-peillon vacances

Les vacances de la Toussaint allongées

 

Les vacances de la Toussaint seront allongées de quatre jours à la rentrée 2012 et dureront deux semaines, une première mesure dans le cadre d’une réforme très attendue sur les rythmes scolaires, a annoncé le ministre Vincent Peillon dans un entretien à l’Est républicain publié jeudi. Le ministre a déclaré en effet : « Je ne suis pas hostile à respecter l’avis du Conseil supérieur de l’Éducation pour le calendrier 2012 et à instituer deux semaines de vacances à la Toussaint », indique le ministre de l’Éducation nationale. Les vacances de la Toussaint 2012 commenceront le samedi 27 octobre après la classe et se termineront le dimanche 11 novembre. Initialement, les cours devaient reprendre le jeudi 8 novembre.

 

Les vacances des enfants

Vincent Peillon a donc suivi l’avis du CSE, instance consultative réunissant divers acteurs du monde éducatif, qui, le 8 juin, avait massivement voté une modification du calendrier scolaire 2012-2013 sur proposition de la FCPE, principale fédération de parents d’élèves et fédération de gauche. « Quand on crée des instances de concertation, il faut rompre avec l’habitude de ne pas tenir compte des avis qu’elles émettent », fait valoir Vincent Peillon. Les enfants sront bien sûr contents d’obtenir plus de vacances, mais on peut se demander si les parents qui doivent travailler le seront autant et si la réforme a une quelconque utilité.

La priorité des vacances du gouvernement

La réforme des rythmes scolaires « est la réforme centrale » de la refondation de l’école, grande priorité du quinquennat, souligne Vincent Peillon. « Tout le monde arrive à la même conclusion : une semaine de quatre jours, des vacances très longues, des journées surchargées, ce n’est pas bon. Une réforme s’impose », ajoute le ministre. Et « pour montrer (sa) détermination » à prendre à bras-le-corps ce chantier, le ministre a également « suspendu le calendrier 2013-2014″. Sans doute, Vincent Peillon peut être content de lui, mais on se demande si le gouvernement a compris que l’école connaissait des problèmes bien plus profonds que des questions de calendrier et de vacances. La violence à l’école, la baisse du niveau, le manque d’autorité des professeurs, sont des questions un peu plus importantes que les vacances. Le gouvernement socialiste aurait-il l’intention de jouer longtemps aux bisounours?

Mort de Richard Descoings : Hommage au directeur de Sciences Po

On l’appelait parfois entre nous, le mafieux. Mais nous l’aimions bien Richard Descoings, directeur de Sciences Po, notre directeur.

richard-descoings Sciences Po

Richards Descoings, directeur de Sciences Po est décédé

C’est avec tristesse que chacun constate la mort de Richard Descoings, l’actuel directeur de Sciences Po. Directeur depuis de nombreuses années, il faut un directeur original qui fit de Sciences Po, non plus seulement une école, mais une véritable université. Allant de l’avant, ne manquant jamais d’idées, il n’avait pas peur non plus de la controverse qu’il déclenchait à chaque réforme. En tant qu’ancien de Sciences Po, je me dois aussi de lui rendre un hommage personnel.

Hommages des Sciences Po, à leur directeur Richard Descoings

A l’annonce de son décès, c’est toute une institution qui est en deuil. Cette nuit, des élèves se sont spontanément rassemblés devant Sciences Po à Paris pour rendre hommage à leur directeur. Un moment de recueillement devrait être observé également ce mercredi matin à 9 heures. Ce sont des milliers d’étudiants, et des centaines de professeurs qui vont le regretter. Un hommage doit être rendu dans la matinée dans le petit jardin à côté de l’école, rue Saint Guillaume dans le 7e arrondissement.

Les circonstances de la mort du directeur de Sciences Po, Richard Descoings

C’est une mort inattendue. Richard Descoings n’était pas publiquement connu souffrant. Il est décédé mardi à New York, a annoncé mercredi peu après minuit à Paris le directeur adjoint de Sciences-Po Paris, Hervé Crès. La police new-yorkaise a ouvert une enquête. «Il a été retrouvé mort aujourd’hui par un membre du personnel de l’hôtel à 13 heures» locales (18 heures en France). La chambre d’hôtel était «en désordre» mais le corps de Richard Descoings ne portait pas de «signe évident de traumatisme», a-t-il précisé. Le désordre aurait été causé par le personnel médical qui a tenté de le ranimer. Il n’y aurait aucune «preuve d’acte criminel», ou de cambriolage. La mort de Richard Descoings, directeur de Sciences Po, reste pour le moment inexpliquée.

Une enseignante rend un hommage à Mohamed Merah

Une enseignante a voulu rendre un hommage à Mohamed Merah, le tueur de Toulouse, en demandant une minute de silence dans sa classe.
mohamed-merah

Mohamed Merah et l’école

 

Mohamed Merah n’est semble-t-il pas le seul à être une pourriture. Une enseignante d’un lycée de Rouen a voulu commémorer sa mort avec une minute de silence. Non seulement l’enseignante fait honte à l’humanité à l’humanité et à la France en rendant hommage à un monstre comme Mohamed Merah, mais elle fait honte à sa profession, d’autant que Mohamed Merah, délinquant depuis son plus jeune âge, a sans doute fréquenté l’école buissonnière.

 

Suspendue pour un hommage à Mohamed Merah

 

Le ministère de l’Education nationale a confirmé l’information révélée par un journal de Normandie, et Luc Chatel, le ministre l’éducation, a demandé au recteur de Rouen de « suspendre immédiatement » l’enseignante qui a appelé à cet hommage en mémoire « du terroriste Mohamed Merah« . Dans un communiqué, il a condamné  » sans réserve ce comportement inqualifiable« .

L’enseignante et Mohamed Merah contre les élèves

 

L’enseignante aurait en effet présenté Mohamed Merah comme une « victime » et appelé sa classe de Terminale S2 à respecter une minute de silence, en déclarant notamment que le lien entre le forcené de Toulouse et Al-Qaïda avait été « inventé par les médias et Sarko« . Il faut croire que l’anti-sarkozysme touche ici son paroxysme. La plupart des lycéens avaient alors quitté la classe en signe de protestation. Quelques-uns sont restés pour « chercher à savoir pourquoi elle avait pris une telle initiative« . Selon une élève, l’enseignante se serait ensuite excusée après avoir appelé à cet hommage à Mohamed Merah, ajoutant qu’elle « n’allait pas bien et qu’elle allait peut-être prendre des congés« . Il faudrait peut-être en effet!

Tueur de Toulouse. Al Qaïda?

La police cerne un homme de 24 ans se réclamant d’Al Qaïda. Est-ce le tueur de Toulouse?
victimes du tueur de Toulouse

Le tueur de Toulouse n’est pas un néo-nazi?

 

De par sa précision dans les meurtres, le « type européen » du tueur selon les témoins, et les ataques sur des militaires musulmans et une école juive, les soupçons laissaient plutôt entendre qu’il s’agirait d’un terroriste d’extrême droite. La police envisageait éventuellement le cas d’anciens militaires renvoyés du bataillon de Montauban pour avoir posés devant des drapeaux nazis.

 

Le tueur de Toulouse appartient-il à Al Qaïda?

 

Mais pour l’heure, c’est un homme de 24 ans, de nationalité française, et se réclamant d’Al-Qaïda, qui est actuellement cerné par les policiers du Raid dans le quartier de La Croix-Daurade, à Toulouse. La police suppose pour le moment qu’il serait le fou de Toulouse comme on l’appelle, le tueur de Toulouse. Mais rien n’est encore confirmé.

 

Le tueur de Toulouse au Pakistan?

 

La police a pour l’instant interpellé et interrogé le frère du supposé tueur, pour « vérifications » a indiqué Claude Guéant, le ministre de l’intérieur. Des moyens colossaux sont mis en œuvre pour stopper au plus vite le tueur de Toulouse qui sème la terreur sur toute la région sud. Ce tueur, si c’est bien lui, serait un djihadiste connu pour avoir séjourné au Pakistan et en Afghanistan, où il aurait appris à tirer.