Toute l'actualité, toutes vos actualités, toutes les actualités

Raffineries françaises: 9 raffineries de petrole sur 10 se mobilisent



CAC 40, petrole, Gold

CAC 40, Pétrole, Gold


Après l’annonce par LyondellBasell de la fermeture de sa raffinerie de petrole de Berre non loin de Marseille, les salariés de neuf des dix raffineries en production en France tiennent des assemblées générales mercredi afin de décider d’actions éventuelles.

Grève de 24 heures minimum pour les salariés de la raffinerie de petrole de Berre

Sitôt l’annonce par LyondellBasell mardi en comité d’entreprise de la fermeture prochaine de la raffinerie de petrole de Berre les salariés de l’ensemble du site pétrochimique ont voté une grève renouvelable de 24 heures.
«Plus d’un millier de salariés dont une grande partie de l’encadrement ont voté l’arrêt total du site c’est-à-dire de la raffinerie mais également des unités de pétrochimie et des dépôts pétroliers  et le blocage des entrées et des sorties» explique Patrick Sciurca porte-parole de l’intersyndicale (CGT  CFDT  CFE-CGC  FO  CFTC).
«Nous avons affaire à des patrons voyous. Ils nous obligent à prendre des positions dures que nous pouvons durcir encore» poursuit le syndicaliste. La CGT a annoncé dès hier que des assemblées générales se tiendront dans toutes les raffineries françaises ce matin.

petrole : Une réflexion sur le secteur de la raffinerie en France

« On appelle à la mobilisation on monte la pression mais on n’a pas encore pris de décision » a déclaré un syndicaliste CGT de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne près de Rouen.

Dans les Bouches-du-Rhône à Lavera l’assemblée générale de la raffinerie de petrole appartenant à Ineos était prévue à la mi-journée  entre midi et 14h00. Elle ne portera pas seulement sur la décision d’un geste de solidarité avec LyondellBasell mais aussi sur une réflexion globale sur le secteur de la raffinerie de petrole en France.

A Fos-sur-Mer celle d’Exxonmobil, il n’y a pas eu d’assemblée générale. A la Mede, les salariés ont décidé d’attendre la réunion de l’ensemble des quatre raffineries de petrole situées dans la zone de Berre vendredi pour décider d’une éventuelle action. Les syndicalistes contactés par Reuters ont souligné qu’ils était encore un peu tôt pour dire si les salariés étaient prêts à une action rapide de grève.

En outre, seuls les salariés de la raffinerie de petrole de Total de Donges, en Loire-Atlantique, se sont prononcés en faveur d’une action immédiate, à savoir une baisse de la production à un débit minimum durant 24 heures.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire