Toute l'actualité, toutes vos actualités, toutes les actualités

Lybie : liberté ou anarchie?



Les habitants de la Lybie n’auraient-ils pas tendance à confondre la liberté et l’anarchie?

lybie-kadhafi

Par Muzan

La Lybie fête les un an depuis le début de la révolte

La Lybie : ce fut la plus meurtrière des révoltes arabes, déjà particulièrement sanglante. Ce fut celle qui nécessita une intervention de l’Otan. C’est aussi la plus contestée, et c’est encore celle qui débouche sur le régime le moins stable, quoique les autres ne soient pas en reste.

La Lybie des médias

Toutes les révoltes arabes ont quelque chose de mystérieux. Dans les reportages, dans les journaux, on nous parle de “révoltes démocratiques” et pourtant aucune ne débouche sur une démocratie. On nous parle également de laïcité, de laïcs, et toutes débouchent sur la charia, pleinement ou en partie. En Lybie, les médias ont montré parfois des Lybiens éduqués à l’étranger, de retour au pays pour la démocratie, pour la liberté. Pourtant, sans le mentionner, la télévision ne pouvait pas cacher les cris des Lybiens : on ne criait pas liberté, on criait Allah Wouakbar.

La Lybie de l’anarchie

La fin d’un dictateur ne signifie pas la démocratie et l’anarchie n’est pas la liberté. Si des anarchistes pourraient prétendre le contraire, que peut-on dire en tout cas des milices de Lybie. Dans les rues de Benghazi, le jeudi 16 février, on fêtait la fin de Khadafi à coups de klaxons mais aussi de coups de feu. C’est ça la Lybie aujourd’hui.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Misha Uzan

About 

Laisser un commentaire