Toute l'actualité, toutes vos actualités, toutes les actualités

Le foie gras pourrait être bientôt interdit à la vente en Israël



Avant-gardiste en matière de défense des animaux, la Knesset, l’Assemblée israélienne, compte bien continuer sur cette voie. Après la Californie, une loi pourrait bientôt interdit le foie gras à la vente en Israël.

407Des associations en Israël contre le foie gras

En 2010 déjà, une nouvelle législation avait été votée afin d’interdire la vente, la commercialisation et l’importation de produits de cosmétiques testés sur les animaux, sans pour autant toucher aux médicaments testés sur les animaux. Cette loi est entrée en vigueur début 2013. A présent le Parlement israélien se prépare à voter l’interdiction de la vente de foie gras, invoquant les souffrances infligées aux canards et aux oies gavés. Israël deviendrait alors le deuxième État à interdire la commercialisation du foie gras, après la Californie en 2012.

Le foie gras : du leadership israélien à l’interdiction

Cette décision peut en outre surprendre lorsque l’on sait qu’Israël était auparavant le 4e plus important producteur de foie au monde. Mais en 2003 par décision de la Cour Suprême, le gavage avait été déclaré contraire aux lois de protection des animaux, considérant que « les « besoins de l’agriculture » ne doivent pas systématiquement compter plus que l’intérêt de protéger les animaux ». Israël était alors le 4e plus grand producteur de foie gras dans le monde, après la France, la Hongrie et la Bulgarie. Aujourd’hui le gavage est interdit également partout en Europe, à l’exception de 5 pays : la France, la Hongrie, la Bulgarie, l’Espagne et la Belgique.
A présent, les associations de défense des animaux seraient en passe de faire adopter une nouvelle loi, dix ans plus tard, interdisant même la vente du foie gras sur le sol israélien, même s’il a été produit à l’étranger. En effet, la proposition de loi a été approuvée en lecture préliminaire par 59 votes contre 10, mercredi dernier à la Knesset. Elle se nomme : « Loi d’interdiction de l’importation et de la vente de foies d’animaux qui ont subi la torture« , désignant ainsi le gavage de canards et d’oies.

Le foie gras visé par la loi d’Israël

Pour justifier le vote de la loi, la commission en charge de la faire voter a défini comme suit le foie gras : « le foie gras est l’organe malade, enflé et dégénéré d’oiseaux aquatiques. Les foies malades sont obtenus en gavant les oiseaux de quantités de féculents qui dépassent ce que les oiseaux avaleraient naturellement. Le gavage est réalisé en administrant un lourd mélange glucidique aux oiseaux au moyen d’un tube. Les oiseaux souffrent de dysfonctionnements du foie et des membres, de problèmes respiratoires, de difficultés motrices et d’une terreur du gavage. Les oiseaux qui ne meurent pas pendant ce procédé sont abattus au point d’explosion. »
L’auteur de la proposition de loi, le député Dov Lipman, membre du parti centriste Yesh Atid, a déclaré : « Je suis fier de faire partie d’une Knesset qui a choisi de placer les valeurs devant les intérêts et les plaisirs futiles. » Avant d’ajouter : « En tant qu’élu, l’une de mes nombreuses responsabilités est de me soucier des droits des animaux, dont le sort dépend entièrement de nous. »

Si la loi est votée en deuxième et troisième lecture, seule l’importation de foie gras pour consommation personnelle deviendra possible, les restaurants ne pourront plus en importer. Faudra-t-il s’attendre à une consommation au noir de foie gras, à un réseau parallèle?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

About 

Laisser un commentaire

Kurumsal filo kiralama filo kiralama