Toute l'actualité, toutes vos actualités, toutes les actualités

Immobilier : Attendre les élections?



On annonce des prix qui vont baisser dans l’ immobilier, l’initiative politique est bloquée par la campagne et chaque candidat multiplie les proposition … alors les Français veulent attendre.

immobilier
Par Muzan

Reporter son projet immobilier

Un Français sur cinq aujourd’hui déclare vouloir reporter son projet immobilier après la présidentielle, selon une étude réalisée par TNS-Sofres Logic-Immo.com. Les Français semblent peu confiants dans la pierre malgré des années de hausse. La baisse des prix aux Etats-Unis a sans doute laissé des traces. On crie à la bulle, on parle de baisse des prix et les candidats à la présidentielle multiplient les propositions – parfois douteuses. Certains n’y croient pas mais qu’importe, les Français reportent leurs achats dans l’ immobilier.

La présidentielle et l’ immobilier

En revanche, cette étude du réseau Logic-immo.com, invite à penser que les Français (une partie d’entre eux en tout cas) sont toujours confiants dans la politique. Car en effet, l’étude indique que 19 %  des Français estiment que l’approche de la présidentielle permettra d’y voir plus clair sur le marché immobilier. Une proportion faible car cela signifie que 81% ne voient pas de différence, mais une proportion en augmentation. En octobre dernier, lors du dernier sondage du réseau, ils n’étaient que 9 %. Les Français sont en fait surtout dans l’attentisme de la crise, de la présidentielle, d’un immobilier dont on ne sait plus vraiment s’il est une valeur refuge, un investissement excellent ou un danger. L’indice de confiance des Français dans l’immobilier en effet, élaboré avec TNS-Sofres, s’amenuise entre janvier 2011 et janvier 2012, passant de +11,4 points l’année dernière à -14,8 points, un an après.

Pessimisme immobilier

Selon l’étude, il y aurait un « pessimisme croissant chez les futurs acquéreurs », qui préfèrent geler leur investissement en attendant qu’il y ait « plus de visibilité sur l’évolution du marché », explique Stéphanie Pécault, chargée d’études pour le groupe. Seules 37 % des personnes questionnées jugent en effet que le moment est opportun pour un projet immobilier, contre 50 % un an plus tôt. En outre, la majorité des candidats à l’accession (55 %) estiment que les conditions d’octroi de crédit se sont durcies. Enfin, alors que 11% des Français envisageaient une baisse des prix de l’ immobilier début 2011, ils sont 45% en 2012.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

About 

2 commentaires pour l'actualité: “Immobilier : Attendre les élections?”

  1. bonjour d apres les expert le marcher va s effondrer de plus de 20% apres les elections

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Dernières actualités

Kurumsal filo kiralama filo kiralama