Toute l'actualité, toutes vos actualités, toutes les actualités

Gastronomie : les chefs japonais à Paris (nouvelle suite)



Nous poursuivons aujourd’hui notre découverte des chefs de gastronomie japonais à Paris. Certains ont fait l’objet de nos préférences, à l’instar du Clarisse, rue Surcouf à Paris 7è où JeudesGourmets.com s’est régalé. Découvrons-en d’autres.

Gastronomie japonaise

Gastronomie japonaise

La gastronomie chez Abri

Découvrez le restaurant Abri.

Abri92, rue du Faubourg-Poissonnière, Xe. Tél.: 01 83 97 00 00. Tlj sf dim. Menus: 22 € (déj.) et 38,50 €.

Ici, le chef japonais Katsuaki Okiyama œuvre discrètement mais sûrement. Planqué sans enseigne dans un ancien snack, c’est un sérieux concurrent au titre de «meilleur rapport qualité/prix du moment». L’endroit est très simple et discret, avec une cuisine ouverte. Le chef n’en est pas moins un grand chef formé à Robuchon, Taillevent et Agapé Substance. Goûtez-y la gastronomie très graphique carpaccio de daurade, fleuri, parfumé aux agrumes et au fenouil ; encornets grillés, succulents avec leur petite purée artichaut-champignon ; cochon de lait rôti bien épais, jus au top…

La gastronomie de la Bigarrade

La Bigarrade106, rue Nollet, XVIIe. Tél.: 01 42 26 01 02. Tlj sf sam. midi, dim. et lun. Menus: 35 et 55 € (déj.), 85 € (soir).

Dans une salle spacieuse et claire avec parquet, tables nappées de blanc, fauteuils aux couleurs toniques et luminaires en forme de cierges pendus, on ne sert pas plus de vingt couverts dans une atmosphère tout en calme retenu. Le chef Christophe Pelé (2 étoiles Michelin) avait soif de recul et de voyages, Yasuhiro Kanayama a repris la main du restaurant brillament, il officiait auparavant au Bistral voisin. Découvrez-y des alliances étincelantes pour des plats de marché qui subliment les produits français de touches nipponnes (sésame noir, yuzu, saké, thé vert matcha…).

La gastronomie de Sola

Sola12, rue de l’Hôtel-Colbert, Ve. Tél.: 01 43 29 59 04. Tlj sf dim. et lun. Menus: 48 € (déj.), 88 € (soir).

Là encore il s’agit d’un restaurant discret situé à deux pas de Notre-Dame et qui fait partie des révélations de ces deux dernières années. On retrouve bien entendu l’esprit du Ve arrondissement (poutres anciennes) avec une petite salle en sous-sol, où l’on s’installe horigotatsu, à genoux. Le chef copropriétaire, Hiroki Yoshitake, arrive à trouver un swing élégant dans des compositions pointues, à l’instar du velouté de pamplemousse et fenouil à l’huile de romarin accompagné de foie gras caramélisé au saikyo miso présenté sur une assiette de bois. On mange dans des bols, coupelles, grandes assiettes de terre vernissée par exemple sous la composition de légumes verts à la vinaigrette de yuzu. Tout y est singulier. Une gastronomie française comme au Japon.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: -1 (from 1 vote)

About 

3 commentaires pour l'actualité: “Gastronomie : les chefs japonais à Paris (nouvelle suite)”

Laisser un commentaire

Dernières actualités