Prétendues menaces de mort contre Mediapart : « Affaire de l’observatoire » de Edwy Plenel ?

 

Le parquet national financier a reçu des informations selon lesquelles Edwy Plenel et l’un de ses employés auraient fabriqué en 2011 un faux dossier de plainte pour menace de mort, dans le cadre de l’enquête sur le volet terroriste de l’enquête sur Karachi.

La plainte de Mediapart aurait été déposée après qu’un article dérangeant ait été publié sur une imposture intellectuelle de Monsieur Plenel relative à la création du syndicat de presse « Spiil ».

Le timing de la plainte de Mediapart aurait également été choisi pour faire le buzz de la rentrée médiatique, à des fins commerciales.

L’affaire d’un prétendu lien entre le non versement de commissions au Pakistan par la partie française et les attentats de Karachi avait été bruyamment lancé par Mediapart en 2008 avant que l’hypothèse d’un tel lien ne soit finalement abandonnée par la justice en janvier 2017 : la cour a déclaré irrecevable la constitution de partie civile des familles de victimes de l’attentat, lequel avait fait quinze morts, dont onze ouvriers français de la Direction des constructions navales (DCN), le 8 mai 2002.

About The Author

Related posts