Poutine – Lepen : Chronique du Cirque BOZO

La rencontre de Vladimir Poutine avec Marine Lepen a montré le coté clownesque de la leader nationaliste.


Le pere de Marine Le Pen etait un clown qui nous assurait qu’il ne gagnerait jamais une élection.
L’héritière est plus subtile dans son humour, il est donc important de décrypter le sketch.
Nous avons donc Bozo Marine qui rencontre le clown blanc Vladimir et lui déclare :
« attacher une grande importance à ses relations avec la France »
ajoutant qu’il ne souhaitait en aucun cas « avoir de l’influence », sur l’élection présidentielle, quel humour ce Vladimir.

Quel risque diplomatique a pris le clown blanc Vladimir en s’engageant dans un entretien stratégique pour les relations Franco Russe avec la candidate aux présidentielles de 2017.
Le réponse aucun, un café… et il n’y aura pas d’addition.
Le message de Poutine aux autres candidats est clair, il ne prend pas Marine au sérieux, elle n’a pas d’idées pas de projets, c’est une bulle médiatique et il boit un café avec elle parce que ça l’amuse de n’ « avoir de l’influence », sur l’élection française.

Le point positif de ce non événement est que nous avons pu constater l’incompétence diplomatique du cabinet pro Russe au sein du FN.

Ces gens là n’ont aucune expérience, après plusieurs mois de danse du ventre, ils ont obtenu un café avec le leader Russe.

Le non événement doit quand même inquiéter, si les leaders du FN font ça gratuitement avec la Russie, pas d’accord financier, d’aide (il y a bien une enquête sur le financement Russe mais on préfère chercher des poux sur les enveloppes parlementaire à Bruxelle). Nous avons au sein du premier parti de France une 5ieme colonne Russe, à une autre époque nous les aurions appelé l’orchestre rouge. Ces « idéologues » sont non pas vendus mais aveuglés par leur adossement à la Russie. Bientôt nous les entendrons dire en paraphrasant le discours de Pierre Laval du 22 juin 1942 : « Je souhaite la victoire de l’Allemagne… » pardon de la Russie.

Et cette 5ieme colonne qui a accueilli Maria Katasonova, pour une mission secrète en France. La mission secrète étant de cultiver un mythe d’une pseudo Alliance Trump-Poutine-Le Pen.
Qui est elle ? On trouve des anciens militaires Français d’origine Russe, dont un spécialiste des évasions dans l’affaire Air Cocaine.
La machine à fantasme doit se déclencher à ce moment mais la vérité est ridicule, tellement ridicule. L’espionne en mission secrete, assistante parlementaire de son etat, venait simplement voir son amoureux pour le weekend, fin de l’histoire.
Une version plus drôle aurait été de savoir si son voyages étaient sur le dos du contribuable russe. Nous enquêtons.
En attendant, le cirque continu… un cirque amateur…

About The Author

Related posts