Emmanuel Renaut à Bangkok, au Sukothai.

Emmanuel Renaut - Morille fraîche et délicatement fumée.

Il arrive qu’Emmanuel Renaut descende du Flocons de Sel de Megève pour réapparaître à Bangkok au Sukothai. Dès 1998, Emmanuel Renaut s’établissait en Savoie, sa carrière force l’admiration à l’instar de sa troisième étoile Michelin conquise en 2012 où il est sacré « Chef de l’année » et Meilleur Ouvrier de France. Parfois, pour quelques jours, le Chef surgit au cœur de l’Asie, à Bangkok, au Sukothai.

Emmanuel Renaut - Morille fraîche et délicatement fumée.

Emmanuel Renaut – Morille fraîche et délicatement fumée.

Le 23 mai, la Scala du Sukothai est en effervescence. Le Chef trois fois étoilé a pris ses quartiers au coeur de la cuisine du Sukhotai, investi de sa brigade. En quelques instants, les regards des convives convergent mécaniquement vers le personnage central de la cuisine. La scansion culinaire presque arithmétique du Chef savoyard semble hypnotiser le personnel du Sukothai porté par la discipline rythmée et rigoureuse d’Emmanuel Renaut.

Emmanuel Renaut au Sukhothai, Bangkok.

Emmanuel Renaut au Sukhothai, Bangkok.

Tel un boxeur thaï, le Chef a pris le contrôle du centre du ring, l’on ne voit plus que le Premier rôle, distribuant les consignes, contrôlant absolument tous les mouvements de la brigade et chaque centimètre carré de la cuisine.

Emmanuel Renaut au centre ru ring.

Emmanuel Renaut au centre ru ring.

Le scala du Sukothai s’est animée de couleurs et d’harmonie, l’on pourrait se croire au vernissage d’un artiste quand est servie « l’image des Prés et des Jardins » ; les habitués du Flocons de Sel sont aussitôt transportés dans les alpages de Megève où chaque matin à 5 heures, le Chef prend les chemins d’alpages pour chasser les herbes qui composeront quelques heures après les bouquets de cerfeuil, de mélisse et d’Achillée.

Emmanuel Renaut - Image des Prés et des jardins

Emmanuel Renaut – Image des Prés et des jardins

 

 

 

 

Bientôt, la flamboyante clarté des Alpages se tamise comme filtrée par les  cîmes quand on pénètre le sous-bois dont la mousse généreuse engendre la morille à la saveur délicate. L’attention du Chef ne s’est pas relâchée un instant et le mouvement de la brigade exécute à la perfection un ballet mille fois répété. L’image parfaite du sous-bois aux parfums fumés de la morille mène les convives jusqu’à la douceur boisée du vert boccage.

IMG_4201

La lumière rejaillit d’entre les herbes et les feuilles qui découvrent le filet de veau aux truffes tarte de Champignon.

 

Biscuit de brochet mélisse, achillée.

Biscuit de brochet mélisse, achillée.

Emmanuel Renaut sera au Sukothai jusqu’au 28 mai avant de s’envoler pour Hong-Kong puis Tokyo.

Emmanuel Renaut.

About The Author

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: Cıvata

Comments are closed.