Hacker et Boxer à Bangkok : yescard et boxe thaï au soleil.

Deux boxeurs français, Jawad Naci et Hicham Hachem sont arrêtés à Bangkok pour fraude à la yescard.
La yescard est une copie de carte bancaire réalisée à partir d’une carte originale car la puissance chiffrante de la carte bancaire est devenue insuffisante depuis plus de 10 ans

En effet, comme le relevait le défunt inventeur de la carte à puce, Roland Moreno (qui à Rome inventa la puce avec les deniers de son oncle égyptien), la puissance de calcul des ordinateurs croit géométriquement alors que le groupement carte bancaire – conglomérat qui réunit 400 banques françaises – ne souhaitait pas investir un seul centime dans la mise à niveau de l’algorithme RSA de la puce de nos cartes bancaires, préférant faire reposer la prévention de la fraude sur les épaules des services de police judiciaire spécialisés dans la répression du crime informatique et faire reposer la réparations de la fraude sur le dos des assureurs…

Ainsi, la puce d’origine de nos cartes bancaires, nommée CP8B0′ avait t-elle été reproduite à la DGPT (direction générale des Postes et Télécom) sans verser un centime à Moreno, puis vendue à l’Europe entière dans le cadre d’EMV dans son état de vulnérabilité absolue, il y a près de 15 ans et toutes les banques européennes ont hérité du fruit empoisonné, malgré les avertissements de l’inventeur et de la communauté scientifique…
La survenance de l’affaire des yescard – l’affaire de la carte contaminée – a engendré la chute vertigineuse du cours de l’action GEMPLUS (devenu GEMALTO) dont le fond de pension américain Texas Pacific Group s’empara opportunément du contrôle sous le regard amusé du groupe concurrent AMEX (american express) qui sauta sur l’occasion pour sortir bientôt sa propre version de la « smartcard » (ze puce en english).

300 mises en examen, un couple de commissaires de police embastillés à Bois Darcy, un spécialiste du renseignement du SGDN incarcéré, quelques ennuis à Canal Plus dont les décodeurs fonctionnent avec la même puce (comme c’est étonnant), un ou deux hackeurs-cardeurs brulés en forêt noire, la démission du célèbre Ziad TAKKIEDINE, co-dirigeant de GEMPLUS ; bref, quelques promotions et quelques nettoyages plus tard et l’on retrouve en Asie du Sud Est, deux improbables champions de boxe avec leurs 71 yescard entrain de braquer électroniquement des distributeurs de billets.Capture d’écran 2014-11-16 à 08.44.46
Jawad Naci et Hicham Hachem ont été interpellés sous la prévention de crime informatique par la police thaïlandaise, en possession de 71 cartes bancaires françaises clonées après avoir détourné 300.000 bahts dans des guichets automatiques de diverses banques thaïlandaise.

Meilleurs boxeurs que hackers Jawad et Hicham ont participé à 150 combats de boxe thai et Jawad en a remporté 55 à lui seul (sous drapeau algérien revendiqué). Ils auraient acheté leur 71 yescard 750€ pièce, à Phuket.

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=oLxqXonFTng[/youtube]

About The Author

Auteurs de nombreux articles en matière de technologie et anciennement professeur en EPITECH, Eyal Dotan est une personnalité connue dans le milieu des technologies de l'information. Il couvre la région Asie Sud-Est depuis Bangkok.

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: Cinq ressortissants Français arrêtés à Phuket. – CitizenKane

Leave a Reply