Google pourrait lancer un moteur de recherche pour enfants

Mais où s’arrêtera Google? Alors que l’Union européenne cherche à trouver un moyen de casser, voire concrètement démonté les géants du net, Google en remet une couche et prouve qu’il est non seulement capable, mais a la volonté de couvrir l’ensemble de la population, sans limite d’âge. Son prochain objectif : conquérir le cœur des enfants.

 

Google pour les enfants

Google pour les enfants

Le nouveau moteur de recherche Google

 

Le monstre Google, qui connaît aujourd’hui de multiples ramifications, semble ne pas avoir oublié d’où il vient, le moteur de recherche. En effet, le groupe américain a prévu de lancer un nouveau moteur de recherche adapté aux moins de douze enfants, d’après la chaîne de télévision USA Today. Une idée qui pourrait plaire à beaucoup de parents en solutionnant notamment les problèmes de sites pour adultes, d’images violentes ou de jeux vidéo déconseillés. Un moteur de recherche pour enfants utilisé par les enfants permettrait par là même d’orienter directement les enfants vers des programmes d’enfants. Beaucoup y voient déjà une nouvelle superbe idée du roi Google.

 

Google, You Tube, Chrome pour enfants

 

Mais Google a toujours pour propriété de ne pas s’arrêter en bon chemin. Aussi si l’idée est un succès c’est bientôt plusieurs plateformes du géant du net qui pourrait contenir des versions adaptées aux moins de douze ans. Google pourrait adapter ce concept à ses services les plus populaires, comme YouTube ou son navigateur Internet Google Chrome. Et Google d’expliquer qu’il comprend bien les enfants : «Dans notre entreprise, tout le monde a des enfants», a expliqué Pavni Diwanji, vice-présidente de Google en charge du projet. «Nous voulons changer nos produits pour qu’ils soient à la fois amusant et sûrs à utiliser pour les enfants.» Une opération très réussie pour Google, puisque les enfants apprendront très jeunes à l’utiliser. Une nouvelle façon pour Google de s’imposer dès le berceau.

 

Peur de Google

 

Google a encore donné très peu de détails quant à la date de sortie de ces produits, ou même sur leur contenu. D’après Pavni Diwanji, ces nouvelles plateformes prendraient davantage en compte les désirs et les besoins des enfants, tout en les protégeant des choses inadaptées ou choquantes.

Mais Google pourrait se heurter à des problèmes légaux. La directrice du projet chez Google reconnaît elle-même que ce projet risque d’être «controversé». A commencer aux États-Unis, où les entreprises du Web doivent respecter la loi de protection des enfants en ligne (Children’s Online Privacy Protection Act, ou COPPA), qui leur interdit de collecter des informations personnelles sur des jeunes de moins de 13 ans sans l’autorisation de leurs parents. «Nous voulons faire très attention», a promis Pavni Diwanji. «Il s’agit de donner aux parents les bons outils pour contrôler l’utilisation de nos outils par leurs enfants.» En clair, Google affirme ne pas chercher à étendre son marché aux enfants sans contrôle et autorisation des parents. Mais «Les enfants sont l’avenir, renchérit Pavni Diwanji, alors pourquoi ne pas leur donner les outils pour le bâtir?» Et Google est bien sûr là pour ça.

 

 

About The Author

Auteurs de nombreux articles en matière de technologie et anciennement professeur en EPITECH, Eyal Dotan est une personnalité connue dans le milieu des technologies de l'information. Il couvre la région Asie Sud-Est depuis Bangkok.

Related posts

Leave a Reply