S’afficher sur Facebook ferait durer votre couple

Facebook

Photos de vacances, de sorties, en soirée, en journée, au travail ou même dans des lieux intimes, on n’en finit plus de voir les photos de ceux qui aiment s’afficher sur Facebook en y racontant et montrant leur vie en couple en particulier. Ils ne risquent pas d’arrêter de le faire depuis qu’une étude affirme que ces couples-là durent plus longtemps.

L’influence de Facebook sur le couple

En effet, les couples qui ont tendance à afficher leur relation sur Facebook et à partager des élements autour de leur situation amoureuse auraient une plus grande longévité, selon une étude très sérieuse parue dans la revue Cyberpsychology, Behavior, And Social Networking. Le fait de montrer son bonheur sur Facebook et de le faire partager à tout le monde aurait une influence sur la longévité du couple. A une époque où le mariage est en crise, le divorce plus que répandu et où les couples se font et se défont comme on change de chaussures, Facebook serait-il devenu un faiseur de stabilité du couple, du moins un élément de stabilité ? Difficile à dire, difficile à croire même. Et pourtant après s’être entretenus avec les 180 participants de l’étude, les chercheurs de l’université du Wisconsin-Madison (Etats-Unis) ont conclu que le fait de partager des photos de couple et des commentaires amoureux, d’indiquer son union via son statut, ou encore de communiquer avec sa moitié par le biais des réseaux, constituent autant de facteurs de réussite du couple.

S’afficher sur Facebook cimente le couple mais démontre un manque de confiance en soi

Selon l’étude, l’activité du couple sur Facebook permettrait de « cimenter » le couple, d’établir des liens durables par le biais de ces « indices d’autoreprésentation », expliquent les auteurs. Ceci étant, d’autres études qui se sont intéressées également au roi des réseaux sociaux affirment aussi que le fait de poster des commentaires sur sa situation amoureuse pourrait également révéler une forme d’anxiété et de fragilité psychologique, selon d’autres travaux réalisés par des chercheurs britanniques de l’université de Brunel (Etats-Unis) et publiés en mai.

Les chercheurs affirment en effet que les posts langoureux qui en racontent beaucoup sur l’histoire du couple, ses difficultés, l’absence de l’un ou de l’autre, ou tout autre probrlème ou difficulté de ce type, témoignent également d’un manque de confiance en soi et d’un « fort sentiment d’insécurité dans sa relation sentimentale », selon les chercheurs. Il s’agirait donc de personnes en maque de confiance en eux qui entendraient renforcer la longévité, la tenue de leur couple, en s’affichant sur Facebook. Après tout, pourquoi pas?

Facebook pour les célibataires

Mais Facebook entend également devenir un réseau de rencontres afin de concurrencer les nombreux sites qui pullulent sur la toile dans ce domaine très lucratif et varié. Reste à savoir toutefois si le fait de publier toute sa vie sur Facebook comme le font tant de célibataires en manque d’amis ou de partage de leur vie avec les autres a pour effet de les aider à trouver un partenaire ou plutôt témoigne auprès de ses « amis de Facebook » d’une solitude et d’un manque de confiance en soi également, ce qui n’a pas pour effet d’entraîner facilement la rencontre d’un partenaire. Facebook, en tant que réseau social, semble également constituer un véritable témoin social.

About The Author

Related posts