Le passé que Ben Affleck voulait cacher

Le célèbre acteur américain aurait cherché une part du passé de sa famille selon un courrier révélé par Wikileaks.

La famille de Ben Affleck

L’acteur aurait en effet demandé aux auteurs d’un documentaire de ne pas mentionner le fait que l’un de ses ancêtres avait eu des esclaves. C’est  ce que révèle  Wikileaks cinq mois après le piratage de Sony Pictures. La semaine dernière Wikileaks dévoilait en effet plus de 30.000 documents et 170.000 e-mails. Le temps de les débroussailler, l’email révélait que l’acteur américain Ben Affleck, défenseur de causes diverses, n’assume pas le passé de sa famille.

Face à la demande de Ben Affleck

Wikileaks révèle  précisément un échange de mails entre Michael Lynton, directeur général de Sony, et son ami, Henry Louis Gates, professeur à Harvard. Ils y discutent de la requête de Ben Affleck de ne pas mentionner cet ancêtre esclavagiste dans l’émission « Trouver vos racines », sur la chaîne PBS. Gates s’interroge car c’est une  première  pour lui et Ben Affleck est une mega star. Mais alors que Lynton lui conseille de le faire, de retirer l’information, Gates lui répond que ce serait « compromettre notre intégrité ».

Finalement Lynton aura le dessus et l’émission ne mentionnera pas l’ancêtre  esclavagiste du co-fondateur de l’ONG « Eastern Congo Initiative ». Dans un communiqué, PBS a réagi à ces révélations gênantes, en assurant que Henry Louis Gates « et ses réalisateurs [avaient] fait un choix éditorial indépendant, pour retenir le récit le plus intéressant ».

Ben Affleck complexé par son ancêtre?

La demande de Ben Affleck en dit surtout long sur le complexe  de l’acteur  face au passé de ses ancêtres, dont il n’est en rien responsable et sur le complexe qui peut régner dans certains milieux  aux Etats-Unis puisque, si l’esclavage est un crime contre l’humanité, tout le monde sait qu’il a fait prtie de l’histoire des États Unis  mais aussi du monde. Le livre de Petré Grenouilleau publié il y a quelques années sur les traites dans le monde l’a magistralement montré. Les Etats-Unis le reconnaissent. Le plus grave n’est  pas que Ben Affleck ait eu un ancêtre  esclavagiste mais que certains Etats refusent de reconnaître leur histoire et même continuent l’esclavage. On ne mentionnera pour s’en  convaincre que les plaintes déposées contre des entreprises construisant dans un pays qui accueillera poirtant la Coupe du Monde en 2022 avec la bénédiction  du monde. Ce qui est autrement  plus  grave que l’ancêtre de Ben Affleck.

About The Author

Related posts

Leave a Reply