Le coach bracelet connecté de Microsoft

Le Microsoft Band n’est pas seulement un bracelet connecté. Sous la surface ses capteurs font de lui, à terme, un véritable coach personnel.

 

Microsoft Band

Microsoft Band

Microsoft dans le bracelet connecté

 

Avec son Microsoft Band, la marque de Redmond entend dépasser l’univers des bracelets connectés. En apparence il a tout des autres bracelets connectés. Mais en se fondant sur sa puissance de Cloud, Microsoft collecte les données, les analyse, interprète et fournit des conseils pour retrouver la forme. A 199 dollars aux Etats-Unis depuis fin octobre, ce bracelet s’appuie sur l’application Microsoft Health pour analyser toutes les données. Elle est disponible sur Android, iOS et évidemment sur Windows Phone.

 

Microsoft s’incruste chez Google et Apple

 

Avec sa nouvelle politique d’ouverture, sur le modèle de celle de Google et Android, Microsoft compte bien marquer sa présence dans l’univers des objets connectés et peut-être même faire un retour sensationnel sur le marché des tablettes voire des smartphones où il peine sérieusement à décoller. Avec une application compatible avec Android et iOS et un bracelet innovant, le succès pourrait être au rendez-vous. Microsoft s’incrusterait alors chez ses concurrents puis multiplierait les applications compatibles. Mais dans le même temps, l’occasion est belle pour Microsoft pour développer son réseau d’applications sur Windows Phone, encore trop mince et de rendre ses propres applications plus faciles d’accès et d’utilisation sur ses propres téléphones ou tablettes, comme le fait également Google sur Android en mettant en avant les outils Google.

Ce serait le moment pour Microsoft de s’imposer dans la concurrence qui ne se joue quasi exclusivement qu’entre Apple et Android aujourd’hui et depuis que Blackberry est sur la voie de la sortie (sauf si son dernier smartphone carré réussit).

 

Le performant bracelet de Microsoft

 

Car le Microsoft Band a ceci de plus qu’il dispose d’un GPS intégré et permet de cartographier sa course sans emmener son smartphone. Il embarque également dix capteurs pour tout mesurer: rythme cardiaque, nombre de pas, dénivelé, sommeil, et même exposition au soleil pour éviter de brûler. Enfin son assistant intelligent Cortana peut mesurer le nombre de tractions effectuées et pousser l’athlète du dimanche à en faire trois de plus ou encore optimiser les périodes d’effort et de repos. L’assistant pourrait apprendre et optimiser ses recommandations, affirme Microsoft, une sorte de coach personnalisé à la maison et pour beaucoup moins cher à court terme.

About The Author

Related posts

Leave a Reply