Mondial 2014 – Algérie : les supporters provoquent la polémique

Victoire historique pour l’Algérie qui s’est qualifiée pour la première fois pour les huitièmes de finale. Mais victoire volée? Faute contestée, laser dans les yeux du gardien russe, sifflements systématiques contre l’équipe adverse, les supporters algériens sont mis en cause.

 

Le but de l'Algérie contre la Russie

Le but de l’Algérie contre la Russie

L’Algérie fait match nul et se qualifie

 

Après une magnifique et étonnante victoire 4-2 contre la Corée du sud en deuxième match, l’Algérie n’avait plus besoin que d’un match nul contre la Russie pour se qualifier. Ce fut chose faite avec 1 but partout au sifflet final, un nul arraché face à la Russie à Curitiba. Nul qui qualifiait l’Algérie et éliminait la Russie alors que la Belgique dans l’autre match, terminait premier du groupe en battant la Corée du sud 1-0. L’Algérie sera donc au rendez-vous des huitièmes de finale, et rencontrera l’Allemagne, sortie premier de sa poule. L’occasion pour l’Algérie de rendre sa revanche sur 1982 lorsqu’un match nul convenu entre l’Autriche et l’Allemagne les qualifiait de facto et éliminait l’Algérie. La qualification fut toutefois difficile. Après un magnifique but russe de Kokorin à la 6e minute, ils sont restés constamment sous la menace d’un second but russe et peuvent remercier Raïs M’Bolhi,leur gardien de buts, auteur d’arrêts décisifs.

Mais l’Algérie doit aussi son égalisation et donc sa qualification à un coup franc contesté qui entraîne ensuite la tête d’Islam Slimani et le but de la qualification.

Depuis, le sélectionneur russe Fabio Capello ne décolère pas et monte au créneau contre l’arbitrage. Car la faute dit-il, devait être à la faveur de son équipe, pas le contraire. D’autant plus que ce n’est pas le seul objet de contestation.

 

Les supporters de l’Algérie pas très fair-play

 

Si le Mondial 2014 semble jusqu’à présent se passer dans la paix et la convivialité, sans débordements d’hooliganisme, à l’exception d’un présumé néo-nazi entré sur la pelouse pendant le match Allemagne-Ghana, les supporters de l’Algérie provoquent la polémique avec, semble-t-il, un manque de fair-play criant. A commencer tout d’abord par des sifflements incessants à chaque fois que l’équipe adverse possède le ballon. Contre la Corée du Sud et la Russie en effet, les sifflets envahissaient systématiquement le stade à chaque fois que l’équipe adverse de l’Algérie possédait le ballon. Les supporters coréens et russes en revanche, ne leur ont pas rendu la pareille. Ils n’avaient probablement pas prévu de manquer tant de fair-play et étaient venus pour encourager leur équipe, pas pour huer l’équipe adverse.

 

Mais surtout, un laser dirigé vers les yeux du gardien russe pendant tout le match provoque la polémique. « Bien entendu qu’il a été aveuglé par le laser, toutes les images le montrent », a lancé le sélectionneur Fabio Capello, agacé. « Je ne cherche jamais d’excuses, ce n’est pas mon style, j’accepte la défaite quand nous perdons. Le laser n’est pas une excuse, mais le gardien pendant tout le match a essayé de l’éviter, regardez les images il a un laser dans les yeux tout le match », a-t-il martelé. Les images du gardien russe gêné par un laser, y compris au moment du but, tournent en effet sur les réseaux sociaux depuis hier soir.

Qualification historique pour l’Algérie, mais sacrément entachée par ses supporters, que ce soit au Brésil, ou ailleurs, comme à Marseille, où des violences ont éclaté après le match.

About The Author

Related posts

1 Comment

  1. sarah t

    article bien présenté, mais la 2ème partie « les supporter algériens pas très fair play » est sérieusement inutile! siffler l’équipe adverse et courant dans tous les stade et peut importe la compétition, certains seraient-ils irrités par cette victoire algérienne?

Leave a Reply