Porquerolles : le Triathlon original selon Fabien de Ganay, Anne Morel et Laurent URBAN.

Le triathlon original de Porquerolles a vu 300 athlètes s’élancer depuis les eaux translucides de la Courtade pour dévaler tous les sentiers et chemins escarpés de l’île, le 28 septembre 2013 grâce à Laurent URBAN (25 Iron man à son actif), l’un des piliers de l’organisation : le local de l’étape.

Né il y a 15 ans d’une discussion passionnée entre Fabien de GANAY, sportif de haut niveau (équipe de France de Pentathlon Militaire, 8 raids Gauloises) et Jan GABRIEL directeur de l’ Oustaou, connexion internet préférée des athlètes (fondé en 1980 par les frères Nataf), le triathlon original de Porquerolles devait à l’origine débuter en Kayak.

Une épreuve de Kayak aurait ravi la marraine de l’épreuve, Karine BAILLET, championne du monde de Raid Aventure, tout simplement, coutumière de terminer les raids par 130 kilomètres de Kayak, de chevaucher au travers de la Mongolie de plaines en rizières, de lacs en cîmes ainsi qu’elle le confia à citizenkane pendant la course.

Vainqueur du raid gauloise en 2002 au Viêtnam, double vice championne du monde (2006 et 2007), Karine Baillet pratique depuis plus de 10 ans et avec une facilité déconcertante l’un des sports les plus éprouvants de la planète : le raid aventure.

Karine a accompagné les 300 compétiteurs avec sa sérénité assortie d’un charisme inné qui fait de cette athlète de renommée mondiale le centre d’attraction naturel de l’attention à peine paraît-elle en tenue parmi les raideurs comme en tenue de soirée dans la soirée VIP qui s’ensuivit.

Triathlon de Porquerolles, dépassement de soi à deux.

Le partage, la solidarité et le respect de l’environnement chers à Fabien de GANAY et Anne MOREL forment la philosophie et l’éthique de cette compétition atypique formée de binômes où le succès appartient à ceux qui connaissent et assument le mieux leurs forces et faiblesses comme ils profitent de leurs meilleurs atouts.

Ainsi, l’ épreuve « bike and run » permet-elle de récompenser les coureurs les plus solidaires et capables de répartir la charge de l’effort sur les deux membres de l’équipe sur un parcours longue distance :

1,5 km de natation en mer (deux boucles de 775 m en mer)

34 km de bike & run (un VTT pour deux)

10 km de course à pied sur sentier

Telle est la philosophie des auteurs de l’épreuve, Fabien de GANAY et Anne MOREL, qui nous enseignent que les performances individuelles doivent desormais céder devant le travail d’équipe et que – c’est dans l’air du temps – l’on n’accompli plus rien de durable tout seul, mais au minimum à deux.

Le parcours modérément balisé a été signalé parfois en filigranes et les distances annoncées ont pu évoluer en chemin sur le half top, peu importe ; il ne faut surtout pas demander sa route car sinon, l’on risquerait de ne pas se perdre dans la merveilleuse et insondable île de Porquerolles pour voir surgir en trombe, au milieu de nulle part comme triomphante de l’alycastre, Karine BAILLET en plein trail.

La deuxième édition du triathlon original de Porquerolles, dont la maturation a pris 15 ans depuis sa conception, a vu 6 fois plus de participants se présenter sur la ligne de départ en 2013, réunis par la passion du dépassement de soi, du sport et de la préservation de la vie et de l’environnement. C’est un succès !

« Défi qui préfigure des enjeux culturels et environnementaux de l’archipel » selon Dominique  TESSIER du Pelagos, (haute mer en Grec) figure emblêmatique de l’île Porquerolles.

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply