Le luxe surévalué selon Barclays au 3e trimestre

Le secteur du luxe aurait été surévalué au troisième trimestre, affirme une note de Barclays. La banque dévoile également une liste de ses valeurs préférées dans le secteur.

barclaysLes prévisions de Barclays

Une note de Barclays sur le secteur prévoit un troisième trimestre beaucoup moins bon qu’attendu. Barclays rappelle tout d’abord que le troisième trimestre 2012 avait été faible pour le secteur du luxe pour deux raisons principales: les Jeux olympiques de Londres et la transition du gouvernement en Chine. Si ces deux événements n’ont pas eu lieu en 2013, et si l’effet de base est favorable, indique Barclays, il ne faut pas s’attendre à un troisième trimestre brillant. Bien au contraire de nombreuses valeurs ont été surestimées. Des données venant de Global Blue, un guide touristique pour le shopping, montrent que la croissance au troisième trimestre sera plutôt limitée. Ce qui pourrait entraîner une déception de la part des investisseurs.

La liste de Barclays

Barclays dresse également une liste de ses marques préférées dans le secteur, celles qui selon lui devraient rendre des résultats plus favorables. Les trois valeurs préférées de Barclays sont Adidas –qui ne compte pas néanmoins parmi les grandes marques de luxe, Adidas étnt bien souvent une marque au contraire très populaire-, Richemont et Kering. Le fabricant allemand d’articles de sport reste soutenu malgré des prévisions de résultats revues en baisse. Son résultat d’exploitation devrait croître de 43% durant les trois prochaines années. Richemont, quant à lui, n’a pas caché ces derniers mois ses excellents résultats, ils devraient se poursuivre. La société garde encore beaucoup de potentiel notamment dans la joaillerie et sa valorisation boursière reste attractive. Ses résultats seront très attendus le 8 novembre. Kering enfin, a vu son titre faire moins bien que le secteur de 8% depuis début septembre. Mais il devrait être soutenu par l’essor de ses plus petites marques de luxe au troisième trimestre. L’objectif de cours est abaissé à 200 euros mais Kering fait en réalité une remontée après quelques mois plus faibles.

Le petit mot de Barclays

Barclays confirme un certain nombre de tendances bien lancées : le déclin de l’horlogerie en Chine, une croissance toujours soutenue à Hong Kong, des résultats en retrait en Europe, des ventes solides aux États-Unis et les bonnes ventes surprises au Japon. La banque ajoute enfin que des valeurs comme Tod’s et Hugo Boss sont beaucoup plus vulnérables, du fait d’une valorisation et de prévisions jugées trop élevées. Le petit mot de Barclays, ne l’oublions pas, a son importance sur les prévisions et les investisseurs.

About The Author

Related posts

3 Comments

  1. Pingback: Bon trimestre pour Christian Dior - CitizenKane CitizenKane

  2. Pingback: Kering touché par le recul de ses ventes au 3e trimestre - CitizenKane CitizenKane

Leave a Reply