Yahoo n'achètera pas Dailymotion

En pleine restructuration et renouvellement afin de ne pas se laisser dépasser dans tous les domaines par Google, qui a grandement effacé l’ancien aura qu’avait Yahoo, en particulier aux Etats-Unis, Yahoo a eu l’intention de racheter Dailymotion, concurrent made in France de You Tube. Face à l’opposition de Paris il a néanmoins renoncé à ses plans.

yahooYahoo et Dailymotion

Yahoo a donc renoncé à acquérir une participation majoritaire dans le site de vidéos en ligne Dailymotion en raison de l’opposition du gouvernement français, soucieux de ne pas laisser passer sous pavillon étranger une des rares réussites de l’internet français, selon des informations de presse. En effet, le groupe américain avait entamé des discussions pour acquérir 75% de Dailymotion, propriété de France Télécom. L’opération était évaluée à quelque 300 millions de dollars (228 millions d’euros), et aurait été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo Marissa Mayer, arrivée il y a 10 mois en provenance de Google avec pour mission de redresser le groupe internet en déclin. Marissa Mayer ne pourra donc pas renouveler l’expérience qu’elle a sans doute connue chez Google lorsque le moteur de recherche a racheté You Tube.

Yahoo face au gouvernement français

Le gouvernement français a été soucieux de ne pas voir Dailymotion quitter le territoire, et avec France Télécom, a demandé à ce que la transaction ne porte que sur 50% de la société, ce que Yahoo aurait refusé, selon le Wall Street Journal. L’Etat français a pu s’y opposer du fait qu’il est actionnaire à 27% de France Télécom. Le gouvernement n’a pas voulu perdre Dailymotion, l’un des sites de vidéos les plus populaires sur internet après Youtube, loin devant, possédé par Google. Marissa Mayer entendait renforcer Yahoo via les revenus publicitaires des vidéos en lignes.

dailymotionYahoo face au conservatisme made in France

On peut se demander néanmoins si la logique du gouvernement français, qui a choisi d’adopter une position de conservatisme national ou patriotique était la bonne marche à suivre. En effet il est à craindre que Dailymotion, largement distancé par You Tube, tombe en désuétude, sans aucun grand service de la taille de Yahoo pour le soutenir. La carte du conservatisme patriotique était-elle la bonne carte à jouer lorsque la question est de mettre en place un service à échelle mondiale capable de rivaliser avec les services de Google, afin de ne pas laisser de monopole mondial, de fait, de Google. Un Yahoo restructuré, à la fois service de mail, d’informations, de jeux, etc, aurait les moyens de ne pas tout laisser à Google, Dailymotion, qui n’est qu’un service de vidéos en ligne, le peut-il lorsqu’il est esseulé?

About The Author

Related posts

2 Comments

  1. Pingback: Dailymotion victime du "fabriqué en France" - CitizenKane CitizenKane

Leave a Reply