Téléviseurs de luxe : est-ce la fin de Loewe?

Loewe a bien des questions à se poser, semble-t-il, sur son utilité en tant que spécialiste des téléviseurs de luxe à l’heure où des téléviseurs beaux et performants sont mis en vente par les plus grandes marques du monde. En effet, le groupe allemand n’en finit pas de s’effondrer.

loewe-logoLes déboires de Loewe

L’action Loewe vient en effet de chuter de 27% alors que le fabricant accuse une baisse des ventes de 35% au trimestre dernier. Si Loewe ne se reprend pas très vite, il pourrait commencer à ne plus voir la sortie. L’action du groupe Loewe s’effondrait vendredi à la Bourse de Francfort, le dernier fabricant allemand de téléviseurs continuant d’accumuler les pertes et d’entamer son capital. Depuis plusieurs années, le groupe a accumulé les pertes et a encore vu ses ventes trimestrielles reculer de 35% à 43,5 millions d’euros, tandis que sa perte d’exploitation Ebit, alourdie aussi par les investissements dans de nouveaux produits, a atteint 9,9 millions d’euros.

Loewe en Allemagne

Rien qu’en Allemagne, le marché des téléviseurs LCD s’est contracté de 19%, ce qui s’est même traduit pour les principaux revendeurs de Loewe par une chute de 37% des ventes. C’est en Allemagne d’abord, sur son propre marché que Loewe est contesté. Loewe est une  PME basée en Bavière qui table désormais pour l’année sur une perte d’exploitation et un recul de ses ventes. « En raison du ralentissement actuel du marché, Loewe consomme de plus en plus de capital, de telle sorte que fin mai son capital social devrait avoir perdu 50% », a-t-il expliqué dans un communiqué financier.

tele-loewe

Les solutions de Loewe

Face à cette situation, Loewe n’entend toutefois pas se laisser tomber jusqu’au bout et envisage différentes stratégies pour remonter la pente, y compris celle d’une augmentation de capital. Le groupe a décidé de reporter de juin à fin juillet son assemblée générale, afin de pouvoir intégrer une actualisation de sa situation dans l’ordre du jour de la réunion. « Le futur de Loewe dépend maintenant de plus en plus du succès de la mise en œuvre des mesures envisagées sur son capital », a estimé Ingbert Faust, analyste d’Equinet. Mais l’analyste, reconnaît aussi que « la restructuration financière et opérationnelle prendra clairement plus de temps et sera plus importante que prévu ». Aussi Loewe est mal en point … toutefois il affirme que sa situation est loin de celle de l’an dernier où une rumeur faisait état d’un possible rachat du constructeur par Apple, rumeur motivée par le bruit d’un projet de fabrication d’une télévision Apple. Rumeur qui paradoxalement avait fait grimper de plus de 20% le cours de l’action Loewe, alors même que ce dernier publiait un démenti.

About The Author

Related posts

Leave a Reply