Quand Dennis Rodman et le Basket déparquent en Corée du Nord

Dennis Rodman, star à la retraite du basket américain, est arrivé mardi 26 février à Pyongyang en Corée du Nord pour une mission diplomatique autour du basket.

denis-rodmanDennis Rodman ou la diplomatie du basket

Style flamboyant, tatouages, perçages corporels, … les nord-coréens connus pour  leur code vestimentaire très strict seront servis avec Denis Rodman qui jouera la carte de la diplomatie du basket à l’égard de la Corée du Nord  à l’instar de la diplomatie du Ping Pong lors de la Chine du temps de la Guerre Froide.

L’ancien coéquipier de Michael Jordan, est venu en Corée du Nord accompagné d’une délégation d’entraîneurs, de joueurs professionnels et de trois acrobates de la troupe des Harlems Globtrotters pour « un échange culturel » d’une semaine.

Dennis Rodman en Corée du Nord pour HBO

Cette visite de Dennis Rodman est en collaboration avec la chaîne américaine HBO via la société de production new-yorkaise Vice et fera l’objet d’un programme « Garder les frontières ouvertes ».

La star américaine, considérée comme l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire du basket, a été accueillie à l’aéroport par le vice-président du comité national olympique nord-coréen, Son Kwang Ho, a indiqué l’agence officielle nord-coréenne KCNA. Le nouveau dirigeant nord-coréen, qui a succédé à son père Kim Jong-Il décédé fin 2011, serait un amateur de basket, notamment de Michael Jordan, figure légendaire de l’équipe des Chicago Bulls.

Dennis Rodman n’est pas un homme politique

Outre Dennis Rodman, deux autres américains se sont rendus en Corée du Nord normalement totalement fermée, depuis le début de l’année 2013. Il s’agit du gouverneur de l’Etat américain du Nouveau-Mexique Bill Richardson, qui y avait accompagné le président du géant de l’internet américain Google Eric Schmidt, qui a appelé ce pays reclus et dictatorial à s’ouvrir à l’internet.

Pour sa part, le département d’Etat américain confirme ne pas avoir été consulté au préalable et souligne qu’ il n’interdit pas à ses ressortissants d’aller faire un tour au pays de Kim Jong-un. Et Dennis Rodman d’ajouter sur Twitter, qu’il n’a rien d’un homme politique.

About The Author

Related posts

0 Comments

  1. Pingback: La retraite à 62 ans pour un député PS - CitizenKane CitizenKane

  2. Pingback: Une guerre avec la Corée du Nord? - CitizenKane CitizenKane

Leave a Reply