Dépôt de bilan pour Virgin Megastore

L’industrie du net a tué un nouvel empire, un nouveau symbole : Virgin Megastore, qui a déposé le bilan aujourd’hui.

virgin-megastoreLe buzz de Virgin Megastore

C’est le comble! Virgin Megastore fait le buzz sur internet … pour sa fermeture, sur le support même qui a conduit à sa perte. Car en effet c’est bien internet et l’achat de disques, de livres ou de tous les produits vendus par Virgin Megastore sur internet qui a fait chuter la célèbre marque et le célèbre magasin des Champs Elysées. Il faut se rendre à l’évidence : plus facile, plus rapide, l’achat sur internet a rendu non rentable la location sur la plus belle avenue du monde et la vente de produits qu’on peut trouver en quelques clics, partout ailleurs.

 

Dépôt de bilan de Virgin Megastore

 

Selon les syndicats, la date du dépôt de bilan de la chaîne de produits culturels est arrêtée au mercredi 9 janvier 2013. La direction de la chaîne a annoncé dans un communiqué qu’elle allait se déclarer en cessation de paiement dès ce mercredi 9 janvier 2013 auprès du tribunal de commerce. Ses difficultés financières avaient été annoncées officiellement et la chute annoncée. En revanche il n’est pas sûr que la direction l’ait vu suffisamment venir. Pourtant il faut bien le dire, c’était une chute facilement prévisible.

 

Virgin Megastore ferme partout

 

Le groupe a par ailleurs fermé cinq magasins en un an et demi, selon les syndicats, et ses effectifs ont fondu de 200 salariés depuis deux ans. Le gouvernement s’en est mêlé et la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a reçu les syndicats avant d’assurer, dans la soirée sur Canal+, que le gouvernement était « très attaché au maintien de commerces culturels comme Virgin« , relevant leur rôle de « lien social« . Une expression contestable puisqu’aujourd’hui c’est sur internet que se trouvent les « réseaux sociaux ». Les syndicats ont appelé les salariés à se rassembler mercredi devant le magasin Virgin Mégastore Champs Elysées, un magasin de 25 ans … mais qui correspond à une époque, qui n’est plus.

About The Author

Related posts

0 Comments

  1. Pingback: La fin du Minidisc - CitizenKane CitizenKane

Leave a Reply