emergents : Les Britanniques sur le marché emergent et au Vietnam

Des entreprises britanniques pourraient investir au Vietnam, pays emergent.

Des ministres britanniques encouragent le marché emergent Vietnam

Début décembre, un mouvement d’encouragement des entreprises britanniques à s’orienter vers un marché emergent asiatique comme le Vietnam, a débuté à Londres.

Il émane directement du ministre des Entreprises, de l’Innovation et des Compétences, Vince Cable, et du ministre des Affaires étrangères, William Hague.

Les grands pays emergents et le petitVietnam emergent

Aussi, dans le cadre de ce mouvement, toute une série de programmes de promotion du commerce devrait voir le jour, organisés par l’Agence gouvernementale de développement du commerce extérieur et de l’investissement (UK Trade & Investment – UKTI) et la Royal Bank of Scotland. Le but est de présenter aux entreprises britanniques des opportunités sur 12 marchés emergents d’Asie (Vietnam, Chine, Hongkong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Philippines, Singapour, République de Corée, Taïwan et Thaïlande). Il y a les grands pays emergents, les BRICS, et puis il y a les plus petits, comme le Vietnam, lui aussi pays emergent.

Des succès au Vietnam emergent et ailleurs

Car, en effet, a pris conscience le ministre britannique des Entreprises, de l’Innovation et des Compétences, Vince Cable, de nombreuses sociétés britanniques connaissent des succès remarquables en Asie, notamment à Singapour, en Indonésie et au Vietnam. En 2030 selon William Hague, les dépenses des populations asiatiques devraient atteindre chaque année 32.000 milliards de livres sterlings, soit 43% des dépenses mondiales. Les Britanniques ont donc compris qu’ils doivent s’orienter vers les pays emergents et le marché emergent.

About The Author

Related posts

Leave a Reply