Des vertus de l’or gold pour la santé

L’or goldn’est pas qu’une machine à faire de l’argent, objet des casses de bijouterie, des marchés ou des mines d’Afrique, l’or gold, c’est aussi une vertu pour la santé et le corps.

Bourse, CAC 40, or (gold), émergents, pétrole, Euro/dollar

gold or

 

L’or gold pour le corps

 

Saviez-vous que l’or gold a des vertus antioxydantes et que les chercheurs lui prédisent un grand avenir dans la lutte contre le cancer? L’or gold a vraiment de nombreuses vertus. Sur les cours il est insensible à l’inflation, valeur refuge, et concrètement l’or gold physique est aussi inaltérable, inoxydable, et ne ternit jamais. Pas étonnant que les plus grands monuments soient revêtus d’or gold. Mais l’or gold fait aussi partie des recettes de grand-mère et de la médecine ancestrale chinoise. L’or gold est aussi biocompatible, et donc parfaitement toléré par l’organisme. Résistant à la colonisation microbienne, c’est le matériau de prédilection des couronnes dentaires, des prothèses auditives, des pacemakers ou des plaques de protection des artères.

L’or gold dans l’industrie cosmétique

 

L’industrie cosmétique, pour laquelle l’or gold a toujours été un objet majeur, a mis au point des formules 24 carats, tel le Complexe Cellulaire Radiance Or Pur de La Prairie, à 534 €. Responsable de la formation à La Prairie, Frédérique de Paillette souligne ce que représente l’or gold pour elle : « L’or est un antioxydant surpuissant et un régénérateur cellulaire hors pair. Pour l’acheminer jusqu’à nos cellules, les chercheurs l’ont introduit dans nos soins sous forme d’eau colloïdale (formée de particules). L’or compact est d’abord micronisé à l’échelle du nanomètre afin de pouvoir traverser la couche cornée (la plus superficielle) avant d’être mis dans une solution aqueuse. Cette eau colloïdale d’or gold agit au niveau de la couche du derme en ralentissant la dégradation des fibres de collagène et d’élastine. A quoi s’ajoute un éclat de surface immédiat et exceptionnel, car l’or gold pur a la capacité de réfléchir la lumière sans l’altérer. »

 

L’or gold depuis la nuit des temps

 

Cléopâtre, déjà en son temps, avait recours l’or gold, précieux métal, pour préserver son teint et faire son masque avant d’aller dormir. Aujourd’hui l’or gold pur se trouve dans la base de teint L’Or Essence d’Eclat à l’or pur de Guerlain (54 €) ou dans le sérum Or Parfait de Carita (250 €), des nanoparticules d’or dans la Crème Energisante de Chantecaille (365 €). Trois formules qui sont destinées à favoriser le métabolisme des cellules et à stimuler la production de collagène. Autant de produits modernes qui prolongent la qualité de l’or gold depuis la nuit des temps.

About The Author

Related posts

4 Comments

  1. Pingback: Recul de l'or gold pour la fin d'année CitizenKane

  2. rexons

    Utilisations générales de l argent :
    Désinfectant étant donné le haut pouvoir germicide de l’argent colloïdal, il peut être utilisé comme préservateur (conserves) et comme désinfectant :
    -En vaporisation dans la cuisine et la sale de bains pour éliminer moisissures et mildiou ; Sur les éponges, brosses à dents, peignes et brosses à cheveux.
    -Sur le linge humide pour prévenir les moisissures.
    -Pour rincer fruits et légumes frais, etc.

    Purification de l’eau
    Une autre application importante est la purification de l’eau N.R. Thomson dit que ses recherches sur les colloïdes d’argent ont montré que la quantité d’argent nécessaire pour stériliser de l’eau contenant des organismes pathogènes se situe entre 40 et 200 gamma, c’est-à-dire 0504 à 0,2 ppm (soit une à quatre cuillerées à café d’une solution d’argent colloïdal à 10 ppm par litre d’eau).

    Traitement des végétaux
    Ceux qui ont essayé l’argent colloïdal sur les végétaux rapportent d’excellents résultats, soit en vaporisant la solution (une cuillerée à soupe pour un litre d’eau) sur les feuilles, soit en la versant au pied de la plante. L’argent colloïdal est efficace contre les bactéries, virus, champignons et moisissures qui attaquent les plantes, les fleurs et les fruits.

    Utilisations médicales
    Les colloïdes d’argent peuvent être introduits dans le corps de diverses manières : ingestion, inhalation ou nébulisations application locale. Dans des cas spéciaux, et uniquement sous contrôle médical, ils peuvent aussi être administrés en injections intraveineuses et intramusculaires, ainsi qu’en perfusions. On peut également les utiliser en lavements et douches vaginales.

    Ingestion
    L’argent colloïdal se prend en général à jeun ou en dehors des repas. Toutefois si on le prend pendant un repas, il favorisera la digestion en prévenant les mauvaises fermentations. Si on conserve la solution quelques minutes dans la bouche (absorption sublinguale), il passe plus rapidement dans le sang.

    Inhalation et nébulisation
    Un nébuliseur permet d’inhaler un fin brouillard d’argent colloïdal ; ces minuscules gouttelettes atteignent les alvéoles pulmonaires et revêtent la surface du tissu pulmonaire, tuant par contact les organismes pathogènes qui infectent les poumons.

    Application locale
    L’argent colloïdal exerce une action anti-inflammatoire et immuno-suppressive. Il est très efficace sur les brûlures et les dermatites résultant d’un contact avec des substances vénéneuses, comme la sève de certaines plantes et les sécrétions de certains insectes (abeilles, araignées, fourmis)» Certains utilisateurs l’emploient sur le cuir chevelu pour éliminer les pellicules et comme déodorant.

    Pansements
    Quand une bande de gaze est imprégnée d’argent colloïdal et séchée à l’air, les particules d’argent sont absorbées dans les fibres absorbantes du pansement. Les fibres non-absorbantes se revêtent d’une fine pellicule d’argent métallique. De tels pansements (ce peut être un simple sparadrap ou bien de larges bandes de gaze) combattront l’infection et accéléreront la cicatrisation (brûlures, écorchures, coupures). Les pansements peuvent aussi être appliqués humides. Ceci permettra de tuer les bactéries d’une plaie-ouverte et évitera l’infection.

    Le dosage :

    Usage interne
    Comme on l’a vu dans le chapitre ‘Toxicité et effets secondaire il n’y a jamais eu le moindre cas recensé de toxicité en ce qui concerne les solutions actuelles d’argent colloïdal de qualité. Il n’y a pas de dosages-types établis du fait des nombreuses variables enjeu : concentration et qualité de la solution d’argent colloïdal, gravité de la maladie, réactions individuel etc. Il ne faut pas oublier que l’argent est aussi (et d’abord) un minéral, plus précisément un oligoélément, et qu’il doit donc avoir son rôle à jouer dans l’organisme.

    Les êtres humains possèdent environ 100 000 milliards de cellules ! Comme l’argent colloïdal ionique contient plus de 100 000 milliards d’ions par cuillerée à soupe (à une concentration de 5ppm) ceci représente une dose suffisante pour l’entretien. Par ailleurs, du fait que le-foie élimine l’argent en l’espace d’environ deux heures, il faut en prendre toutes les heures ou toutes les deux heures pour maintenir une dose thérapeutique. Le dosage établi par l’EPA est de 14 cuillerées à café par jour (pour une concentration de 5 ppm) pendant toute la vie (70 ans) ; ainsi, prendre une cuillerée par heure est à la fois sans danger et sage en cas d’infection.

    American Biotech Labs recommande par contre des doses nettement plus élevées sans préciser qu’il doit s’agir de doses thérapeutiques : II est recommandé de prendre au moins 1 cuillerée à soupe 2 fois par jour pour les personnes au-dessus de 12 ans, et 2 cuillerées à café 2 fois par jour pour les enfants entre 5 et 11 ans. Pour les enfants de moins de 5 ans on recommande 1 cuillerée à café 2 fois par jour. Ceci est bien sûr imprécis. On ne sait pas s’il s’agit de la solution à 10 ppm ou à 22 ppm (les deux concentrations disponibles de PASAP Solution®).

    Pour les animaux, le dosage est fonction de leur poids (et calculé proportionnellement à partir du dosage humain). On peut mettre de l’argent colloïdal dans leur eau de boisson ou leur administrer la solution à l’aide d’un compte-gouttes.

    Usage externe
    Bouche (abcès dentaires, maux de dents, gingivite, pyorrhée dentaire, etc.) : Faire circuler une cuillerée à café de solution sur la zone affectée pendant cinq minutes et recracher le liquide.

    Yeux (conjonctivite, kératite, ophtalmie, etc.) : Trois gouttes de solution (maximum 10 ppm) deux fois par jour. Attention ! Le pH de la solution ne doit pas être inférieur à 6,5 sinon celle-ci serait trop acide et piquerait les yeux.

    O.R.L. (otite, infection de la gorge, catarrhe, sinusites) :
    -En gargarismes.
    -En inhalation : à l’aide d’un nébuliseur vaporiser un fin brouillard pour les affections nasales, les affections de la gorge et des poumons, deux à trois fois par jour.

    En gouttes : trois gouttes de solution (3 à 10 ppm) dans chaque narine, deux à trois fois par jour. Pour l’oreille, remplir le canal à l’aide d’un compte-gouttes, une ou deux fois par jour pendant deux ou trois jours.

    Peau (acné, brûlures, coups de soleil, coupures, eczéma, engelures, furoncles, hémorroïdes, herpès / zona, mycoses, piqûres d’insectes, prurit, psoriasis, verrues…..) Appliquer deux à trois fois par jour liquide, lotion ou pommade. Laisser minimum 10 minutes pour que l’argent colloïdal puisse agir.

    L’argent colloïdal est une substance :
    -Prébiotique : rééquilibre la flore intestinale avec un effet positif sur la santé et stimule la croissance des probiotiques (se sont des bactéries utiles à l’organisme)

    -Antiseptique et antibiotique : élimine plus de 650 espèces de microbes, virus, bactéries, parasites, moisissures, champignons et mycoplasmes, dont certains en MOINS DE SIX MINUTES !

    Voici une liste, non exhaustive, des pathologies pour lesquelles l’argent colloïdal s’est avéré efficace :

    Abcès
    Acné
    Allergies
    Amygdales
    Angines
    Antibiotique large spectre
    Aphtes
    Arthrite
    Asthme
    Bactéricide puissant
    Blessures infectées (en int. Et ext.)
    Bronchite
    Brûlures
    Cancer de la peau
    Candida Albicans
    Cellulite
    Champignons
    Choléra
    Cicatrisation : accélère
    Colite
    Conjonctivite
    Coupures
    Coups de soleil
    Maladie de Crohn
    Dermatites
    Désinfectant
    Désintoxication intestinale
    Diarrhée
    Diverticules
    Diphtérie
    Dysenterie
    Eau : assainit
    Eczéma
    Empoisonnement du Sang
    Engelures
    É rythème
    Fatigue Chronique
    Fibromyalgie
    Furoncle
    Gale
    Gangrène
    Glande thyroïde
    Gastrites
    Gelures
    Gerçures
    Gingivites
    Grippe
    Hépatite C
    Herpès Labial
    Hidrosadénite
    Immuno-stimulant puissant
    Impétigo
    Indigestion
    Infection Cuticulaire
    Infection de la Bouche
    Infection de l’Estomac
    Infection Fongiques
    Infection des poumons, cutanée
    Infection Urinaire
    Inflammation
    Kystes
    Levures
    Lupus
    Maladie de Lyme
    Lymphangite
    Malaria
    Méningite
    Moisissures
    M.T.S.
    Mycoses
    Neurasthénie
    Otites
    Pancréatite
    Parovirus du chien
    Pellicules
    Pied d’athlète
    Pharyngites
    Piqûres d’Insectes
    Plaies ouvertes
    Pleurésie
    Pneumonie
    Prostatite
    Psoriasis
    Pseudomonas aeruginosa
    Rhumatisme
    Rhume
    Rosacée
    Saignements
    Salmonella Typhi
    Scarlatine
    Sclérose en Plaques
    Sinusite
    Streptocoques
    Stérilisation
    Teigne
    Toxémie
    Trachome
    Tuberculose
    Ulcère de l’estomac
    Vaginites
    Verrues
    Virus d’Epstein
    Barr
    Zona

    POSOLOGIE :

    A. Traitement Anti-Parasitaire : 1 pipette contient 5 ml ou une cuillère à café

    Adulte : Prendre 1 à 3 pipettes, 3 à 4 fois par jour, traitement de 1 à 3 mois, en entretien, 1 pipette matin et soir

    Enfant : 1/2 dose adulte

    Bébé : 1 quart de la dose adulte

    B. Usage Topique : Appliquer sur bandage ou directement sur la peau.
    A titre prévention : 2 comptes gouttes matin et soir
    A titre curatif : prendre l’argent colloïdal pur 3 comptes gouttes 3 fois par jour.

    C. Usage Oral : Pour les traitements

    D. Usage Vétérinaire : chiens, chats, chevaux, oiseaux, poissons,…directement sur les plaies, pur, ou par voie orale. On peut en mettre, pur, dans les narines, les oreilles.

    E. Bibliographie : « Une arme secrète contre

  3. Pingback: Santé : dormir … le manque de sommeil augmente le risque de diabète - CitizenKane CitizenKane

  4. Pingback: La cosmétique en pays emergents - CitizenKane CitizenKane

Leave a Reply