Année littéraire 2012 : politique fiction et romans

480 romans d’auteurs confirmés sont prévus pour l’année littéraire 2012 : au programme romans et politique fiction.

livres

livres

 Beaucoup de politique-fiction mais moins de livres

La politique-fiction sera à l’honneur de la culture en 2012. On a déjà parlé d’un prochain film sur un homme politique DSK – Clinton – Berlusconi, à présent la littérature devrait elle aussi donner priorité à la politique fiction.

L’élection présidentielle de 2012 devait laisser des traces : l’année littéraire 2012 met en avant des romanciers chevronnés, et la politique-fiction. 480 ouvrages contre 510 en 2011, la rentrée de janvier-février est plus prudente que les années précédentes avec un peu moins d’ouvrages. Les éditeurs redoutent en effet « le trou d’air préélectoral (…) qui entraîne généralement en littérature un ralentissement, voire un gel des ventes », selon la revue Livres Hebdo.

 

Politique, littérature et politique fiction

 

Les lecteurs pourront bientôt trouver de nombreux romans de politique fiction comme Les Sauvages, de Sabri Louatah (Flammarion), Le mirage présidentiel, de Guillaume Germain (Bentzinger), Panique à l’Elysée, de Dominique Paillé (Grasset),  ou encore Cinquième chronique du règne de Nicolas 1er, de Patrick Rambaud (Grasset).

 

En dehors de la politique fiction…

 

Mais d’autres romans pourront également ravie les curieux : Daniel Pennac recense les évolutions de l’organisme de son héros, de ses 12 ans à sa mort, avec Journal d’un corps(Gallimard), tiré à 120 000 exemplaires. Par ailleurs François Weyergans publie Mémoire pleine (Julliard), une histoire d’amour entre un écrivain français quinquagénaire et une jeune comédienne de Montréal, sept ans après son dernier livre, Trois jours chez ma mère consacré par le prix Goncourt 2005. Quant à Régis Jauffret, il raconte l’histoire d’une Autrichienne séquestrée pendant 24 ans par son père dans Claustria (Seuil), une histoire tirée d’une histoire vraie, tandis que Régine Deforges publie une histoire de sexualité des handicapés dans Toutes les femmes s’appellent Marie (Hugo et Cie). Quant à Philippe Sollers, de son côté, il aborde l’inceste du narrateur pour sa sœur Anne et pour la belle Lucie dans L’éclaircie (Gallimard). La littérature étrangère s’attache aussi à es histoires de sexualité, les aventures sexuelles de l’écrivain H.G Wells, défenseur de l’amour libre, dans Un homme de tempérament (Rivages), par David Lodge et l’art, le désir, le couple et la mort dans le roman de l’Américain Michael Cunningham, Crépuscule (Belfond).

 

Et finalement, la politique et le sexe sont très liés, et ce n’est même pas de la politique fiction.

About The Author

Related posts

3 Comments

  1. Livres Maroc

    Même si le nombre d’ouvrages annoncés est inférieur à celui de l’année dernière, cela reste une production littéraire tout à fait honorable, surtout si l’on considère la crise actuelle du monde de l’édition.

  2. Pingback: Très bonne année 2012! CitizenKane

  3. Pingback: Le plaisir de lire par Youscribe - CitizenKane CitizenKane

Leave a Reply