Un repli généralisé des taux dans les pays emergents?

Jeudi dernier, la Banque centrale européenne (BCE) et son nouveau patron, Mario Draghi, ont fait une volte-face importante et surprenante en abaissant le taux directeur dans le droit fil du G20, démarche qui n’a pas échappé aux pays emergents.
pays emergents

Pays emergents : repli des taux chinois

La Banque centrale de Chine pourrait suivre en relâchant les restrictions sur le crédit ou en réduisant les taux d’intérêt. Car le puissant secteur manufacturier chinois a enregistré en octobre sa plus faible croissance en près de trois ans. Les exportations de l’«usine du monde» accusent aussi un ralentissement. La demande en berne en Europe, premier partenaire commercial du pays, ainsi qu’aux États-Unis, sont en train de toucher la Chine, estime le Bureau national des statistiques. Par ailleurs, les prix de l’immobilier ont légèrement diminué en octobre (-0,2%), soit une deuxième baisse mensuelle d’affilée. C’est tout un retournement pour l’immobilier chinois, habitué à une montée en flèche ces dernières années. Il semble que les hausses répétées de taux d’intérêt et les sévères contraintes sur le crédit, imposées par Pekin depuis un an, commencent à refroidir ce secteur surchauffé.
S’ajoutent des signes d’apaisement de l’inflation (6,1% en septembre contre 6,5% en juillet). Aussi tout porte à croire que le gouvernement chinois voudra assouplir les conditions du crédit, avancent la Banque HSBC et le courtier Citic Securities.
Reste que la Chine n’est pas seule à subir la crise européenne et la panne américaine. Le Brésil et l’Inde laissent également voir des fissures dans la muraille du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) et certains experts pensent qu’ils devraient réduire aussi leurs taux d’intérêt.

pays emergents vers un repli des taux en Inde

En Inde, le secteur des services (60% de l’économie) s’est contracté pour un troisième mois d’affilée en octobre. Aussi pour certains économistes, après 13 hausses consécutives des taux d’intérêt depuis mars 2010, les autorités monétaires indiennes devraient les revoir à la baisse.

pays emergents : repli du taux du Brésil

La Banque centrale du Brésil a elle aussi contre toute attente, abaissé son taux directeur le mois dernier. Sa production industrielle a en effet enregistré sa plus forte baisse en cinq mois en septembre (-2% en un mois). La devise surévaluée (le real) freine aussi l’économie brésilienne. C’est pourquoi les experts tablent sur de nouvelles baisses des taux pour soutenir la croissance et dégonfler le taux de change du pays.
On a noté également des ralentissements plus ou moins marqués de l’industrie et de la consommation en Corée du Sud, en Indonésie, à Taiwan et même en Australie, qui a réduit ses taux jeudi dernier.
Les économistes pensent que la détente du crédit donnera un nouvel élan aux économies des pays emergents, et du coup, aux pays occidentaux qui en ont bien besoin.

About The Author

Related posts

Leave a Reply