Piratage de Charlie Hebdo après l’incendie du journal

[ad#Keynectis 468*60]

La rédaction de Charlie Hebdo a été victime d’un incendie criminel cette nuit à Paris avant d’être victime à l’instant du piratage de Charlie Hebdo. Une grande partie des locaux de l’hebdomadaire satirique a été détruite par les flammes, alors qu’un cocktail molotov avait été projeté sur la devanture.

charlie hebdo

Piratage de Charlie Hebdo : le site web charliehebdo.fr a été piraté

Piratage de Charlie Hebdo, le site web charliehebdo.fr a été piraté. A la place de la page d’accueil affichant la couverture de « Charia Hebdo » pour laquelle les locaux du journal ont été incendiés cette nuit, les pirates turcs qui ont revendiqué le Hack ont mis des messages tirés de l’Islam.

Nul doute que le piratage de Charlie Hebdo fait suite à la publication du titre litigieux.

Piratage de Charlie Hebdo : Charlie Hebdo incendié à cause du numéro « Charia Hebdo »

Cet incendie, accompagné d’un piratage du site internet du journal, survient alors que Charlie Hebdo, a fait du prophète de l’Islam le « rédacteur en chef » de son numéro de ce mercredi.

En effet, Le journal s’apprêtait à sortir cette semaine un numéro spécial, rebaptisé pour l’occasion « Charia hebdo ».  Une façon pour le journal satirique de «fêter» à sa manière la victoire du parti islamiste Ennhada en Tunisie.

rached ghannouchi ennahda

L’incendie, que le journal attribue à des activistes islamistes, s’est déclenché « aux alentours de 01H00 » au 62 boulevard Davout (XXe arrondissement), est « maîtrisé et n’a fait aucun blessé », a-t-on indiqué de source policière. »Il n’y a pas d’interpellation », a-t-on ajouté, tout en évoquant la piste d’un jet de « cocktail molotov » pour expliquer l’origine de l’incendie. « L’enquête devra le confirmer », a-t-on souligné.

Piratage de Charlie Hebdo : Le numéro spécial de Charlie Hebdo sera dans les kiosques coûte que coûte

L’hebdomadaire satirique français est une nouvelle fois la cible d‘attaques. Selon le médecin urgentiste et chroniqueur Patrick Pelloux, le cocktail molotov aurait été lancé « sur la devanture et aurait mis le feu au système informatique ».

« Tout est détruit. Le poste de maquette a brûlé et il y a de la suie partout, le système électrique a fondu », a précisé à l’AFP le directeur de la publication, le dessinateur Charb.

Toutefois, malgré l’incendie, l’édition de ce mercredi sera bien dans les kiosques, a confirmé Charb. Pour lui, le sinistre est directement « lié » à la publication de ce mercredi.

« Sur Twitter, sur Facebook, on a reçu pas mal de lettres de protestation, de menaces, d’insultes », que la direction du journal s’apprêtait à transmettre à la police, a-t-il expliqué.

Et sur internet, peu avant 07H30, la page d’accueil du site du Charlie Hebdo laissait apparaître une photo de la mosquée de La Mecque en plein pèlerinage, avec ce slogan: « Not god but Allah » (« Pas d’autre Dieu qu’Allah »), a constaté l’AFP. Depuis quelques minutes le piratage de Charlie Hebdo rend le site indisponible.

Le ministre de l’intérieur condamne l’incendie de Charlie Hebdo


Le ministre de l’intérieur Claude Guéant dénonce un attentat contre Charlie Hebdo

About The Author

Related posts

0 Comments

  1. Réda

    Les sièges gagnés par le Parti Ennahda en Tunisie, sont la conséquence d’un vote démocratique. Pour une fois en Tunisie les élections ne sont pas truqués et le vote se passe le plus démocratiquement possible, avec une affluence ou un taux de votre élevé. Le peuple Tunisien a choisi ses représentants est c’est le Partie Ennahda qui a eu la majorité, pourquoi ne pas simplement respecter la décision du peuple Tunisien. qu’il a choisi des démocrates ou des religieux, c’est dans le fond son choix. Le Charlo Hebdo ne peut pas se moquer de la décision et le choix d’un peuple.

  2. mountahattasneem

    Le journal charlie hebdo n’a pas respécté l’étique du journalism en se moquant du prophète Mohammed .Le responsable de cet act prétend que c’est la liberté de la presse; certes mais,cette soit disant liberté de presse ne doit en aucun cas créer l’animosité et la haine .

  3. lula

    Il n’empêche qu’une caricature d’un protestant, d’un bouddha, d’un jésus, ..etc peut être publiée ou qu’un déplacement du pape peut faire l’objet de sarcasmes sans pour autant qu’une maison d’édition soit saccagée.

Leave a Reply