Toute l'actualité, toutes vos actualités, toutes les actualités

16ème sommet des non-alignés : l’Iran et la Syrie contestés



L’Iran et la Syrie ont été vivement contestés durant le 16ème sommet des non-alignés  qui a débuté jeudi matin à Téhéran.
iran-teheran

16ème sommet des non-alignés : Un premier discours à l’encontre de l’Occident

Cette contestation fait suite au premier discours du guide suprême de la République islamique Ali Khamenei envers l’ONU lors de cette 16ème sommet des non-alignés. Rappelons que c’est ce dernier qui va assurer la présidence des MNA les trois prochaines années. Il a alors évoqué que les six condamnations internationales depuis 2006 appliquées en Iran en ce qui concerne ses activités nucléaires reposent sur une “dictature manifeste” du Conseil de Sécurité onusien. De même que le pays ne  chercherait “jamais” à acquérir l’arme nucléaire. Il juge par ailleurs que cette “structure irrationnelle, injuste et totalement antidémocratique” est “contrôlée par la dictature de quelques pays occidentaux”.

16ème sommet des non-alignés : Ban Ki Moon contre-attaquent

Le SG de l’ONU Ban Ki-Moon a vivement attaqué ces positions iraniennes en ce qui concerne le nucléaire durant ce 16ème sommet des non-alignés de 120 pays.  Durant son intervention, le SG de l’ONU sur un ton ferme a obligé l’Iran à “se conformer totalement” aux plans du Conseil de sécurité par la suspension des projets à controverse tels que l’enrichissement d’uranium.  Ban ki Moon craint en effet que la situation risque de « dégénérer rapidement en spirale de violence » si l’Iran ne s’y conforme pas et que par conséquent Israël attaque les sites nucléaires iraniens.

16ème sommet des non-alignés : La Syrie aussi condamné

Conjointement à cette réaction onusienne, le nouveau président islamiste égyptien Mohamed Morsi a également dénoncé le soutien farouche de l’Iran en faveur de Bachar al-Assad dans la crise en Syrie. Il a  exprimé que le régime syrien est un régime dictatorial qui a perdu sa légitimité en prenant comme exemple le cas de la révolution de son pays. Ces déclarations durant ce 16ème sommet des non-alignés ont, sans surprise provoqué le départ de la délégation syrienne de la salle.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire